Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Pas de news actuellement

Nous sommes le 09 Avr 2020 02:46

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Mar 2005 12:22 
Hors ligne
Ouh là... ça commence à devenir grave !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Jan 2004 19:18
Messages: 4482
Localisation: La Comté Franche
Superbe, absolument superbe, tite fraise, je crois que tu nous impressionnes tous!!! :bravo: :bravo:

Citation:
Il pensa, assez logiquement, que dans cette chaussure devait se trouver un pied, qu’au dessus d’un pied il y a toujours une jambe et qu’une jambe toute seule, c’est très rare.

Je prends cette phrase comme exemple pour illustrer un aspect littéraire que j'ai trouvé génial dans ta nouvelle: ces phrases simples et proches, d'une candeur extrêmement enfantine, qui nous présentent le héros comme un personnage vraiment déconnecté de la sombre réalité du quotidien des hommes... comme plus originel, plus fragile, plus simple, et donc plus attachant...

Le passage où il découvre la jeune fille est à couper le souffle! Le lecteur est vraiment interpelé, et tu donnes tellement de beauté et de pureté à la mort... c'est troublant, vraiment!

Citation:
et ce serait vraiment dommage que la sienne finisse bouffée par les vers

Hmm... Ca casse un peu le charme de ton écriture, je trouve... :? A mon humble avis, ce serait mieux si tu remplaçais le "bouffée par les vers", parce que, pour ma part, j'imagine le héros même trop innocent pour employer ce genre de terme.

Citation:
Coup d’oeil à droite, coup d’oeil à gauche... Personne. Il traversa la rue presque en courant, ouvrit la porte de son immeuble, entra dans l’ascenseur, appuya sur le bouton du quatrième étage, sortit ses clés, ouvrit sa porte et la referma, tout cela sans reprendre son souffle.

Là tu parviens très bien à nous essouffler nous aussi avec cette action précipitée.

Citation:
le lit était chaud et confortable tendit que

"tandis"

Citation:
Il n’avait jamais aimé le café, mais il est de notoriété publique que c’est la boisson que les hommes forts prennent le matin. Le thé, c’est pour les lopettes et les petits enfants.

Encore un passage qui rend particulièrement touchant ton truculent personnage...

Citation:
chou-fleur bouillit.

"bouilli"
Là encore, passage très... spécial, et très étrangement poétique. Les souvenirs de sa grand-mère... l'odeur bizarre... tout s'inclut merveilleusement dans ton histoire, même lorsque ça ne s'y rattache pas directement.

Citation:
Le genre d’endroit ou on ne trouve que des pauvres gars livides

"où"

Citation:
Alors, il put, essoufflé et les joues rouges, prononcer la phrase magique à la morte: “je suis rentré”.

Vraiment touchante, cette nouvelle...

En tout cas, tu peux, le dire, c'était une fiction pour le moins originale!!! :D Je pense la faire lire à plusieurs poteaux. Bravo encore, tite fraise, et continue à écrire! :bravo:

_________________
La Halfeline
__________

Image

Le sachet de thé c'est la santé!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Mar 2005 14:36 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Aoû 2004 22:46
Messages: 1797
Localisation: Entre Zénon et Severus, Forster et Marilyn...
Citation:
Superbe, absolument superbe, tite fraise, je crois que tu nous impressionnes tous!!! :bravo: :bravo:


*rosit du début à la fin de la review*... merci, Half!! :D

Citation:
Je prends cette phrase comme exemple pour illustrer un aspect littéraire que j'ai trouvé génial dans ta nouvelle: ces phrases simples et proches, d'une candeur extrêmement enfantine, qui nous présentent le héros comme un personnage vraiment déconnecté de la sombre réalité du quotidien des hommes... comme plus originel, plus fragile, plus simple, et donc plus attachant...


:oops:... aaaaaah, ça me fait vraiment plaisir que tu voies ça, je me rend compte que j'ai réussis à faire passer mon personnage, chus toute heureuse!! ^______^...

Citation:
Le lecteur est vraiment interpelé, et tu donnes tellement de beauté et de pureté à la mort... c'est troublant, vraiment!


:oops:... encore une fois, merci! L'image de pureté de la mort, c'était vraiment ça!!... ^___^...

Citation:
A mon humble avis, ce serait mieux si tu remplaçais le "bouffée par les vers", parce que, pour ma part, j'imagine le héros même trop innocent pour employer ce genre de terme.


A la relecture, je m'en suis rendue compte. Merci pour avoir souligné cela, je vais le changer!!! (enfin, je vais essyaer, :roll:)
*admire toujours autant l'objectivité de la halfeline...*


Citation:
"tandis"


vi, j'avais pas fait corriger, mais je prend note de tes correction, pis j'éditerais... (j'aurais du faire passer à la correction avant, mais bon. :roll:)

Citation:
Encore un passage qui rend particulièrement touchant ton truculent personnage...


*cherche au dico ce que veut dire truculent*... Oh! Merci!!

Citation:
Là encore, passage très... spécial, et très étrangement poétique. Les souvenirs de sa grand-mère... l'odeur bizarre... tout s'inclut merveilleusement dans ton histoire, même lorsque ça ne s'y rattache pas directement.


^^... C'est ptetre bien mon passage préférée, là, j'étais vraiment dedans... ^^... je me suis rappellée la matin, dans le bus, toute les odeurs bizarre que les gens peuvent avoir.

Citation:
Je pense la faire lire à plusieurs poteaux. Bravo encore, tite fraise, et continue à écrire! :bravo:


:oops: :D

MERCI MA HALFELINE!!!

Venant de toi, ça me touche énormément...! ça encourage, j'ai encore plus envie d'écrire, maintenant! :D

_________________
«-Tu es un drôle d'animal, Forster Tuncurry. Fou le soir, malade le matin, normal le midi. Et l'après-midi?
-Tout à la fois. Ou autre chose... Qui sait?»
L'escalier C, Elvire Murail.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Avr 2005 19:58 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Avr 2005 21:05
Messages: 190
Localisation: sais pas trop
j'adore que dire d'autre? :hola:

_________________
elle s'occupe d'aviateurs...c'est pratique pour s'envoyer en l'air. ha! ha! ha!
(de retour)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vie d'un papillon. Fiction originale.
MessagePosté: 07 Aoû 2019 17:43 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2019 19:10
Messages: 11
Localisation: Ellesmera
Joliment fait, toute l'histoire mène à ces mots qu'il prononce avec joie, :hola: magnifique !

_________________
- Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs. C'est la nature même des secrets. → C. Doctorow.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com