Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Pas de news actuellement

Nous sommes le 09 Avr 2020 01:52

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: [Finie] IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 22 Oct 2010 06:51 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Fév 2008 12:46
Messages: 698
Je ferme la porte de la maison et soupire de soulagement, appréciant le silence de la nuit. Je n’en pouvais plus de cette musique, de ces rires, de cette fête pourtant donnée en mon honneur, la dernière avant mon départ. Dans une semaine je serais loin, de l’autre côté de l’océan et je ne reviendrais que dans deux ans. J’ai l’opportunité d’aller travailler dans un des plus grands centres de recherche des Etats-Unis. Je n’ai pas hésité une seule seconde quand on m’a cette proposition même si je savais qu’elle meurtrirai le cœur de ma mère.
Il fallait que je m’éloigne, cela faisait trop longtemps que je vivais dans l’ombre de mon passé, quatre ans, une éternité pour moi.
Je regarde par la fenêtre dont les rideaux n’ont pas été fermé. Ma mère danse avec Hervé, mon meilleur ami, pendant que Thomas, le seul des ex qui soit resté proche de moi, embrasse son compagnon David à pleine bouche. Assis sur le canapé ils ne se soucient pas de ce qui les entoure, ils s‘aiment, ils le montrent, je les envie. Ma vie sentimentale est réduite à néant hormis quelques coups d’un soir qui ne suffisaient pas à combler le vide.
Tout mes proches, ma famille, mes amis sont là, rassemblés dans la maison familiale, tous sauf un. Je sais que ma sœur Clara lui a envoyé un carton d’invitation, avec l’espoir qu’il n’ait pas déménagé. Elle avait été attristé par notre séparation, elle l’adorait, et lui qui était fils unique la considérait comme sa sœur de coeur.
Je savais qu’il ne viendrait pas même si j’espérais à chaque coup de sonnette qu’il franchisse le seuil de la porte.

Je m’éloigne de quelques pas pour m’asseoir sur le banc accolé au mur sur le côté de la maison. Je caresse d’un geste machinal une feuille de lierre qui a envahi la pergola de bois, que mon père a construit alors que je n’était qu’un petit garçon. Enfant j’y restais assis pendant de longs moments, observant les passants qui s’égaraient dans la ruelle ou les chats errants qui se battaient pour un morceau de choix trouvé dans une poubelle.
Je frissonne, la pluie qui est tombée un peu plus tôt dans la soirée , a rafraîchit l’atmosphère et les pavés brillent à la lueur de l’unique lampadaire.
Je bouge de façon à pouvoir placer mes pieds sur la pierre, j’encercle mes genoux de mes bras et pose ma tête sur ceux-ci. Je ne veux penser à rien et pourtant son visage s’impose dans mon esprit. Je ne lutte pas contre l’afflux de mes souvenirs.

Notre rencontre sur ce bateau de croisière où il travaillait, nos regards qui s’étaient croisés au détour d’un couloir, cette évidence que nous étions fait pour nous rencontrer. Nos promenades sur le pont supérieur quand il avait fini d’animer la soirée et nos baisers alors que le jour se levait et notre première nuit d’amour avant que je ne débarque le lendemain. Notre histoire avait continué au gré de ses escales, il m’aimait, je l’aimait mais au fil du temps un mal a commencé à me ronger. Il m’avait avoué qu’il n’était parfois pas insensible au charme de l’autre sexe et malgré qu’ il m’avait affirmé les yeux dans les yeux qu’il me serait fidèle, le savoir entouré à longueur de temps par des femmes en mal d’affection ou de sexe me mettait hors de moi.
Mes crises de jalousie entachaient de plus en plus souvent nos retrouvailles et le jour où il m’avait annoncé qu’il ne pourrait pas venir comme prévu, le pire des scénarios s’est imposé. J’étais sorti en boîte, avait dragué le premier mec potable et l’avais ramené chez moi. Ce que je ne savais pas c’est qu’il voulait ce soir là me faire une surprise, la surprise c’est lui qui l’avait eu. Il venait m’annoncer, avec dans la poche une boîte abritant deux anneaux en preuve de son amour pour moi, qu’ il allait démissionné pour être plus proche de moi et il m’avait trouvé nu en train de baiser sur mon canapé. La bouteille de champagne qu’il tenait à la main c’était brisée sur le carrelage, m’avertissant de sa présence et j’ai lu dans ses yeux la douleur de la trahison.
Il était reparti en mer le lendemain et je ne l’avais plus jamais revu comme il l’avait souhaité.

Des bruits de moteur déchirent le silence, les pêcheurs partent en mer profitant de la marée. J’ai soudain envie de descendre la ruelle jusqu’au port et m’asseoir sur la jetée, comme je le faisais souvent avec lui. Je m’arrête un instant dans le passage sous les remparts. Je porte une cigarette à ma bouche et alors que je fouille mes poches, la flamme d’un briquet éclaire mon visage. Je lève les yeux, mon cœur rate un battement et je me mets à trembler, IL est là devant moi et il me sourit.

FIN

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 28 Oct 2010 22:53 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2010 14:23
Messages: 1566
Je te l'ai déjà dit mais je te le répète, c'est très beau ! C'est triste puis plein d'espoir :heart:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 30 Oct 2010 12:31 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Oct 2010 20:26
Messages: 171
C'est un texte magnifique, pleins de tristesse :cry:
J'espère sincèrement qu'ils vont arranger les choses tous les 2.
:bravo:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 30 Oct 2010 15:33 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Fév 2008 12:46
Messages: 698
:reviews:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 17 Nov 2010 20:47 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2008 13:24
Messages: 1322
:bravo: :bravo: :bravo: Jojotte.

On passe par toute la palette des sentiments, le moment le plus poignant pour moi est les regrets de cet homme face à sa relation perdue et son manque de confiance envers son compagnon. Et tu as le don pour les fins comme je les aime, des retrouvailles qu'on ne pensait plus lire.

Vite une autre!!!!!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 20 Nov 2010 18:10 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Fév 2008 12:46
Messages: 698
merci Djorie, tes comms me font toujours énormément plaisir :calin: :calin:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 29 Déc 2010 12:10 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Déc 2010 10:57
Messages: 1241
magnifique histoire et une fin pleine d'espoir :bravo: :bravo:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 30 Déc 2010 17:22 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Fév 2008 12:46
Messages: 698
merci beaucoup, j'ai écrite cette fic pour un challenge (à partir de photos)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 22 Avr 2011 18:59 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Avr 2011 21:31
Messages: 30
merci pour cette fic, si mélancolique mais avec une fin qui laisse présager de bonnes choses ^_^ j'ai beaucoup aimé :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 22 Avr 2011 22:14 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Fév 2008 12:46
Messages: 698
merci beaucoup Shina :reviews:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 09 Juil 2012 18:23 
Hors ligne
Le slash, kesako ?

Inscription: 23 Juin 2012 20:36
Messages: 8
première lecture sur ce forum et je te retrouve avec surprise et surtout plaisir.
j'ai découvert tes écrits via fiction press et j'attends avec impatience que tu les continues (tous, sans exception car je les adores).
c'est un os que je ne connaissais pas et comme toujours, il est superbe.
bonne continuation, merci et surtout vivement la suite de tes histoires en cours.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 13 Juil 2012 14:38 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2012 10:43
Messages: 56
j'était tellement a fond dans l'histoire que je n'ai pas vue la fin venir (d'habitude je ralentis ma lecture a ce moment la) et j'ai encore du mal a réaliser que c'est fini mais c'était trés "doux" (dans le sens possitif du terme évidament) et je ne me suis pas senti entrainer de force,c'est passer tout seul et j'adore quand ma lecture se passe comme ça .Merci ! :mrgreen:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 24 Juil 2012 19:08 
Hors ligne
Je vois des PDE partout...

Inscription: 05 Juin 2009 06:55
Messages: 6847
Localisation: Normandie
Très belle histoire :bravo:

_________________
Imageby Christie
L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-même de ce qu'on a fait de nous (JP Sartre)
Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles (O. Wilde)
Un artiste n'est jamais morbide. L'artiste peut tout exprimer (O. Wilde)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 31 Juil 2012 10:55 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Fév 2008 12:46
Messages: 698
:reviews: elles me font très plaisir

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: IL était une nuit PG-13
MessagePosté: 24 Juin 2013 13:09 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque

Inscription: 07 Juil 2011 15:34
Messages: 1460
Localisation: picardie
ah ben celle là aussi je l'avais vu sur un autre forum :D
mais il manquait les 3 dernières lignes alors je n'avais pas le dernier élément qui donne un brin d'espoir!!! :mrgreen:
j'aime beaucoup cet O.S en tout cas!!!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com