Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Pas de news actuellement

Nous sommes le 09 Avr 2020 02:51

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Finie] Trouver le courage - G
MessagePosté: 08 Aoû 2010 17:02 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Juin 2009 13:24
Messages: 1988
Petit texte écrit lors d'un atelier d'écriture.

Les trois phrases en gras étaient imposées!

Merci à bethan pour la relecture! :calin:

Trouver le courage...

Les ombres d’un soir tôt venu et qui n’en finit pas et qui n’en finira pas, s’étendent, s’étendent. Paolo remonte le col de sa veste. Le froid mordant brûle sa peau. Il se remémore sa précédente visite à Moscou. C’était en été, avec son ami Sasha. Souvenir encore vivace dans son esprit, dans son cœur. Souvenir si différent du présent. L’hiver est là, rude. Paolo avance seul dans les rues de la capitale. Et puis, aujourd’hui, dans son cœur, Sasha n’est plus vraiment un ami.
Il arrive presqu’au bout de ce voyage qui l’a fait quitter sa douce Florence, qui l’a fait abandonner la sécurité de sa vie et oublier jusqu’au visage de Chiara.

Avec la sorte de courage qu’il faut pour être rien et rien que rien, Paolo monte les trois volées de marches qui le séparent encore de ce moment de vérité. Vérité désirée. Vérité redoutée. Face à la porte de l’appartement de Sasha, le courage s’évanouit. Et les questions qui le hantent rejaillissent. Bouillonnement intérieur, indomptable. Et lui ? Que voit-il en moi ? Mais suis-je seulement prêt ? Et si je perds son amitié ? Suis-je prêt à tout quitter pour une chimère, un espoir aussi fin qu’un papier de soie ? Nonna me disait de suivre mon cœur… Il hurle, mon cœur.

Paolo étouffe. Sous les doutes, les peurs, les espoirs, l’amour aussi. Il finit par frapper, à bout de souffle, à bout. Trois coups brefs… Un autre quelques secondes après comme lorsqu’ils partageaient ce grenier chez Miss Green à Londres. Une vague de souvenirs submerge Paolo. Un an ensemble Un pour se découvrir. Et finalement, c’était lui-même que Paolo avait découvert.

La porte s’ouvre. La surprise se peint sur le visage de Sasha. Puis un sourire. Le plus beau pour Paolo, le seul qui compte. Pas de mots, même pas un « salut ». Juste l’émotion. Sasha l’attire contre lui, accolade amicale, intime aussi. Paolo savoure. Peut-être la dernière. La voix grave du Russe murmure un « Qu’est-ce que tu fais là ? ». L’accent chantant de Paolo répond : « Je voulais te voir… Te parler… C’est important. ». Les derniers mètres d’un long chemin parcouru seul ou les premiers d’un autre à suivre à deux.

Sasha le fait entrer et ils s’installent dans le divan de cuir sombre. Celui où ils ont passé toutes leurs soirées lors du séjour de Paolo à Moscou. A discuter, à rire, à regarder un film, à s’observer… Et c’est là que tout se décidera.

Dans quelques heures tout sera fini… Ou dans quelques minutes… Ou, secret espoir de Paolo, il n’y aura jamais de point final à cette histoire. Il avait réfléchi longtemps aux mots à employer. Mais rien, pour lui, ne décrivait ce qu’il ressentait. Aucun verbe pour les battements trop rapides de son cœur, aucun nom pour le tumulte de son esprit, aucun adjectif pour le ravissement de son regard. Alors, après trop de nuits sans sommeil, il avait pris l’avion avec la résolution de parler à Sasha comme il l’avait toujours fait. Sans voile de pudeur, sans digression. Juste avec ce qu’il était. Langage franc, honnête.

Paolo fixe un instant le décor de l’appartement. Pas inconnu mais pas assez familier pour être rassurant. Sa main caresse le cuir chaud, comme un enfant qui cherche le réconfort dans la texture de son doudou. Puis les mots glissent sur ses lèvres en un souffle. Ces mots qu’il a déjà prononcés, trop souvent peut-être. Mais que, aujourd’hui il le sait, il n’a jamais pensé aussi fort.

Puis le silence… La neige au dehors. Le feu dans son esprit. Il n’ose croiser le regard de Sasha. Apeuré, effrayé d’y lire une émotion qui l’anéantira.

Un souffle… Un murmure… « Paolo »… Un geste… Une main qui se pose sur la sienne. D’autres questions qui se forment dans son esprit. Questions vite chassées par la plus belle des réponses. Un baiser. Un contact trop furtif mais bien suffisant pour balayer des mois de doutes, de peurs… Suffisant aussi pour créer un avenir là où, quelques minutes auparavant il n’y avait que les ombres d’un soir tôt venu.

_________________
Image

Merci Kamiel pour ma signature!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trouver le courage - G
MessagePosté: 12 Aoû 2010 00:43 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Aoû 2010 13:38
Messages: 62
Wouaaw... vraiment :bravo:

Bon c'est peut être un peu court, mais du début à la fin il y a cette tension qui rend tout cela exquis ! Une suite pour développer un peu ? Ce serait formidable :D

_________________
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trouver le courage - G
MessagePosté: 17 Sep 2010 20:28 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Juil 2010 17:54
Messages: 396
Localisation: bloquée dans un vortex spatio-temporel
C'est vraiment tres bien ecrit. on ressent se que le personnage ressent
merveilleux. bravo!
:slashvaincra:

_________________
Image


Ce qui m'étonne, c'est que tout le monde n'écrive pas. - M. Duras


Salut et liberté
x


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trouver le courage - G
MessagePosté: 27 Jan 2011 18:28 
Hors ligne
Le slash, kesako ?

Inscription: 26 Jan 2011 18:40
Messages: 51
Localisation: Saint-Maclou / Le Havre
c'est beau!
franchement c'est court mais il n'y a pas besoin de plus! (pour une fois que je ne me pleins pas de la "courteur" d'un texte...)
Tout est dit!
La "présentation" du personnage est douce et completement dans l'histoire! loins de ses OS ou l'auteur dédie carrément tout un paragraphe (voir même deux ou trois) à la présentation du personnge (son histoire, le contexte etc...) là pas besoin!
des les premiers mots on rentre dedans!!
on reste concentré sur l'histoire et le personnage, on est même pres à stresser autant que lui et au final on reste souriant!!
et c'est super!!
en bref : bravo!! et merci! ;p


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trouver le courage - G
MessagePosté: 12 Mai 2012 18:50 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2012 17:12
Messages: 111
Localisation: un endoit sur Terre
c'est beau, c'est très beau!! C'est émouvant et poétique je trouve ^^ tu écrit franchement bien. Les "phrases imposées" sont bien placées et bien utilisées! une suite serait la bienvenue! :^^:

_________________
"Ooooh regarde Arnaud! Une coccinelle! ^^ "
"Et c'est r'partit -_-' "
2 dessins trouvés sur deviantart que j'affectionne tout particulièrement:
Spoiler: Montrer
Image

Spoiler: Montrer
Image

Mangez cinq fruits et légumes par jour…
donc j’ai mon compte si je mange 2 lentilles et 3 groseilles c’est ça ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trouver le courage - G
MessagePosté: 09 Juin 2012 01:21 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juin 2012 15:57
Messages: 9
Je trouve que tes phrases imposées, les deux premières en tous cas, insufflent à ton texte une sorte de rythme de par la répétition des mots à la fin de chaque phrase. Et puis après, la longueur de tes propres phrases aussi, assez courtes, globalement, qui donnent un souffle saccadé au reste du texte. C'est assez doux, comme histoire, cela pourrait se passer quasiment à n'importe quelle époque, cela calme. C'est une fiction reposante, je trouve, et assez poétique dans sa fin, c'est comme une petite bouffée d'air frais.
Une histoire sans prétention qui répond très bien à mes attentes en matière de One-shot simple et sans complications et intrigues biscornues (quoique cela fasse parfois le charme de certaines histoires).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trouver le courage - G
MessagePosté: 28 Juil 2012 20:12 
Hors ligne
Le slash, kesako ?

Inscription: 23 Juin 2012 20:36
Messages: 8
vraiment, j'adore, très beau texte, très bien écrit.
un peu court car on a toujours envie d'en savoir plus sur les personnages attachants.
une fin toute en douceur qui ouvre l'imagination des lecteurs.
merci pour ce bon moment lecture, en espérant que tu en écriras d'autres.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trouver le courage - G
MessagePosté: 06 Déc 2012 16:39 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Déc 2010 10:57
Messages: 1241
Joli texte :bravo: :bravo:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trouver le courage - G
MessagePosté: 06 Déc 2012 17:57 
Hors ligne
Le slash, kesako ?

Inscription: 28 Nov 2012 15:52
Messages: 96
Très beau texte, on ressent très bien l'angoisse de paolo. :bravo:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com