Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Pas de news actuellement

Nous sommes le 09 Avr 2020 02:41

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Finie] Amour incompris-PG13
MessagePosté: 16 Fév 2014 14:00 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2014 21:47
Messages: 29
Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.Alors Dieu dit : Mon esprit ne jugera plus l'homme pour ses fautes, car l’homme est fait de chair, et ses jours seront de cent vingt ans.Les Nephilim se trouvaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du vrai Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils: ils furent les hommes forts du temps jadis, les hommes de renom.
Mais il y eu aussi des anges qui tombèrent amoureux des fils des hommes, car certains combattants du Seigneur, les trouvaient plus beaux que les filles longilignes et gracieuses des humains.
Il y a en effet une histoire qui a existé mais qui n'a jamais été écrite dans la Bible, car pour les autres anges c'était une honte. Qu'un ange puisse ressentir des sentiments pour un homme de sexe masculin, était une déception pour les archanges et les autres, si bien que tous ceux qui avaient connu ce couple si beau furent anéanti.




En l'an 1346, naquit un enfant masculin dans une famille noble. Les jeunes parents remercièrent de nombreuses fois Dieu pour leur avoir donné un fils comme héritier de leurs terres . Mais cet enfant était destiné à avoir un plus grand rôle que d'être un simple successeur, son nom était Wilhelm . A l'âge de neuf ans l'enfant avait déjà deux autres soeurs, mais toujours pas de frère quand sa mère mourra de la peste noire, si bien qu'il était le seul descendant mâle de sa famille. Lui et ses deux soeurs furent miraculeusement épargné, son père qui, à l'époque, n'était pas très croyant, vit en ces enfants survivants, un signe de Dieu et devint très croyant.
Wilhem grandissait, en âge et en beauté, jamais sur Terre on ne vit plus bel homme. Il avait des cheveux gris-fer, une carrure mince et une peau de porcelaine, son visage était fin et en son centre avait deux yeux semblables à deux gouttes d'huile, son petit nez lui donnait un air de Roi et sa moustache fine faisait ressortir deux lèvres fines et roses. Son père était fier et il comptait bien le marier à une dame noble, de haut rang. Mais l'héritier n'était guère intérressé par les jeunes filles, car il avait confié au prêtre qu'il sentait, que son véritable amour ne serait pas une femme mais un homme.
Son père détruit par cette nouvelle le blâma et lui ordonna d'épouser la fille du Compte voisin, mais Wilhem lui répétait sans cesse que le Seigneur l'avait conçu différement et qu'il ne pouvait suivre la route qu'avait tracé son père pour lui, et un soir il partit de chez lui, laissant son père, seul et sans héritier.



Il erra solitaire dans les bois, infestés de brigands et de loups sauvages. Il se disait qu'un jour quelqu'un viendrait et comprendrait son choix. Mais au paradis, aucun ange ne vint à son aide, ni Dieu d'ailleurs.Les gardiens du Seigneur ne se préoccupaient pas de lui car il avait dévié de la loi écrite par Dieu en personne. Mais un ange en particulier s'interressa de près à Wilhem, son nom était Eremiah, il le trouvait différent des autres Humains et voyait en lui un amour discordant. Il demanda à Dieu, pourquoi Wilhem était différent, pourquoi son âme ne ressemblait pas aux autres, et en le regardant droit dans ses yeux gris il répondit calmement:
-Wilhem est destiné a changer les choses, il est différent des autres hommes et il le sait. Depuis sa naissance il est prédestiné à donner un tournant dans le coeur des hommes et femmes de la Terre, peut être est-il trop en avance sur son temps, il est possible qu'il soit né trop tôt. Mais je ne comprends pas, Eremiah ...
L'ange s'avanca et lui demanda:
-Qu'est-ce que vous ne comprenez pas ?
Et Dieu se leva et s'avanca devant Eremiah, et en le contournant continua sa question:
-Je ne comprends pas, pourquoi un ange s'intéresse à un humain, comme Wilhem.
Eremiah releva fièrement sa tête et déclara d'une voix forte:
-Vous nous avez toujours dit, Père, qu'il fallait aimer tous les humains qu'ils soient différents ou non. Qu'il fallait veiller sur eux et les comprendre.
Dieu sembla étoné il baissa le regard et observa l'ange avec amour et en le prenant par l'épaule lui dit:
-Bien sûr mon fils, tu dois aimer tes frères et soeurs mais aussi les humains, tous autant qu'ils sont. Et j'ai l'impression qu'il n'y a que toi qui ai compris ma parole. Et pour te récompenser et vu que tu te soucie de lui, je te donne pour mission de veiller sur Wilhem et de l'accompagner dans sa quête, de l'aider.
L'ange s'agenouilla, puis se releva et partit dans un grand portail d'une blancheur éclatante et quand il le traversa, il se retrouva sur la Terre près d'une statue de la vierge. Eremiah changea d'apparence, il devint un homme petit et fin, avec des cheveux charbon de bois et bouclés, et ses yeux étaient d'un gris pâle. Il chercha Wilhem et quand il le trouva ,le salua et lui demanda de l'aide en se faisant passer pour un homme sans moyens. L'homme l'aida et sympatisa avec Eremiah qui ne lui avait pas dévoilé son identité, et ils voyagèrent ensemble, une année durant, ils veillèrent l'un sur l'autre comme des frères. Mais Eremiah semblait avoir oublié le paradis, quand il était à ses côtés il n'était plus un ange du Seigneur, il se sentait ... humain. L'ange s'effacait pour laisse place à un homme rempli d'amour. Il n'osait pas lui révéler son identité, pas encore. Mais quand il lui dirait, quelle sera sa réaction ? Le rejettera-t-il ? Eremiah voulait être sincère avec lui mais il n'arrivait pas à trouver les mots pour dire ce que son coeur faisait quand il le voyait travailler ou encore quand il voyait Wilhem sourire, son visage si joyeux, son rire d'enfant qui résonnait en lui comme des papillons dans le ventre.
Parfois il passait sa nuit à le regarder dormir paisiblement, Eremiah ne voulait que son bonheur. Et quand il le voyait seul dormir seul, son âme pleurait, de chagrin, il n'était plus un ange depuis qu'il avait posé les yeux sur Wilhem, c'était l'homme qui était devenu un ange .




Un jour ils décidèrent de partir un peu plus vers le sud, dans une grande ville, mais sur le chemin ils se firent arrêter par des soldats qui voulaient les dépouiller, l'ange bouillonait, il voulait les écarter, les faire voler comme des plumes, comme si ils n'étaient rien.Mais les guerriers semblaient ne pas vouloir les laisser passer, et la conversation commençait à devenir intenable, si bien qu'un garde attrapa Wilhem par le col ,le jeta contre un arbre et se brisa la nuque en retombant sur un petit rocher. L'ange alla près de lui et constata sa mort puis commença à verser une larme.
Les goutellettes qui tombaient du visage d'Eremiah, étaient d'un vert de jade. Elles symbolisaient l'amour, la tristesse et la colère mais aussi l'idée de vengeance que l'ange ressentit pour la première fois. Le gardien du paradis se leva et ses grandes ailes blanches se déployèrent, et tout les soldats prirent soudainement feu, mais ces flammes qui dévoraient la chair n'étaient pas d'un rouge naturel, mais d'un bleu intense, comme l'océan qui se déchaine.
Quand tout les soldats avaient fini en cendres, Eremiah se dirigea vers Wilhem et le pris contre sa poitrine, et en lui caressant les cheveux lui dit:
-Dit moi que ce que je vois n'est qu'une illusion ! Ce ne peut être vrai ! Que je te perde ainsi ! Que tu me laisse ainsi !Seul ! Le soleil ne peut pas tomber du ciel !Regarde moi ! Tu croyais ne pas pouvoir voir le paradis pleurer ? Et bien regarde, les larmes d'un ange...
Eremiah baigna le visage de l'homme de larmes de jade. Il supplia Dieu, de le faire revenir, de le faire revivre, de lui permettre de rester encore sur Terre. Et Eremiah attendit pendant une journée que Dieu se manifeste, qu'il fasse revenir Wilhem. Et à la fin de la journée, le Seigneur apparut devant lui et lui dit :
-Tu aimes vraiment cet humain, n'est-ce pas ?
-Oui, seigneur ! Dit l'ange en s'agenouillant
-Pas de la même façon que tu aimes les autres humains, n'ai je pas raison ?
-Si, mais alors ? Depuis ma création, je ne me suis jamais sentit aussi vivant que quand je suis à ses côtés!
-Voilà, le danger, mon Fils !"répondit Dieu en faisant relever l'ange "Tu as tué ces gardes par vengeance, cela ne s'était jamais produit chez toi avant! L'amour est une arme puissante, qui dois se faire seulement entre Humains, comprends-tu ?
-Oui. Mais ... je l'aime mon père, il m'a changé !
-En mal ! tu n'es plus l'ange que je connaissais !... Mais comme tu est un de mes fils préféré je vais te laisser le choix...
Eremiah attendit avec inquiétude en regardant son père. Et Dieu lui dit enfin d'une voix claire:
-Soit tu rentres avec moi au paradis et tu ne reviens plus jamais sur la Terre et je ressuscite Wilhem, soit tu restes avec son cadavre coincé sur Terre pour l'éternité car les portes du paradis te seront fermées! Que choisis tu ?
L'ange était dans un etat de choc, son père lui demandait de choisir entre l'homme qu'il aimait ou sa famille et foyer. Il regarda Wilhem, le prit dans ses bras et lui chuchota à l'oreille quelques mots avant de revenir devant Dieu, et il lui donna sa réponse d'une voix tremblotante:
-J'aime cet homme, et rien de ce que tu me diras ou feras ne changeront mes sentiments envers lui
-Je sais !
-Néanmoins je désire qu'il ai une vie normale et heureuse, avec qui il désire.
-je peux comprendre...
- NOn justement tu ne peux comprendre ! Tu n'as jamais aimé quelqu'un d'autre à part toi même !...Je pars avec vous mais je désire une faveur avant...
-Demande !
-Je désire le voir marcher et penser avant de remonter au Paradis.
-Entendu !
Sur ces mots, Dieu claqua des doigts et Wilhem se releva et toussa fortement, Eremiah l'aida à marcher un peu, il ne croyait pas ce qu'il voyait, il prit son visage dans ses mains et pleura mais cette fois des larmes de joie et de bonheur, Wilhem lui dit:
-ça va ? Tu pleures , qu'est-ce que tu as ?
-Rien, je n'ai rien! Je suis comblé, tu vis !
-Et bien oui, c'est logique, sinon je ne te parlerai pas ! Mais on est où ? Où sont passés les gardes ?
-Ce n'est pas important, il faut que tu m'écoutes surtout, c'est important !
-Arrête avec tes mains tu me fais mal !
Emeriah retira ses mains du visage de Wilhem et le pris par les épaules, Eremiah prit un air grave et lui dit toute la vérité sur qui il était vraiment et sur ce qu'il ressentait pour lui une fois le discours fini, l'ange baissa les yeux et pleura à chaudes larmes, Wilhem des ses mains fines releva sa tête et il l'embrassa fougueusement, les lèvres d'Eremiah étaient sucrées, et leurs langues se touchèrent, un feu d'artifice brulait les entrailles de Wilhem et Eremiah. Ce baiser si doux, lia leurs âmes à jamais. Wilhem le regarda et lui sourit, Eremiah le prit dans ses bras et lui chuchota à l'oreille un doux "Je t'aime" et disparut, laissant son amant seul.





On dit que Wilhem rechercha Eremiah durant toute sa courte vie. Wilhem était destiné a changer le choix des Hommes, mais, comme Jeanne d'Arc, il fut imcompris et brûler sur la place publique le 3 janvier 1368, à 22 ans, et certains rares écrits disent que quand le bûcher fut fini, le corps de Wilhem était intact, et qu'un ange le portait dans ses bras tout en l'embrassant et qu'ils disparurent tout deux dans d'étranges flammes bleues.
Jamais cette histoire ne fut contée dans la Bible car les autres anges et Dieu, ne comprirent l'amour d'Eremiah et Wilhem, l'amour d'un ange pour un homme.

_________________
Spoiler: Montrer
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Finie] Amour incompris-PG13
MessagePosté: 16 Fév 2014 14:13 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?

Inscription: 04 Mai 2010 21:05
Messages: 359
Localisation: Côtes d'Armor
Eh bien, c'est ... particulier! On sent l'influence de Tolkien dans ta façon de conter ton histoire je trouve. J'ai eu du mal à savoir qui parlait parfois, et je réitère ma suggestion de beta, ça te permettrai d'avoir un regard neuf sur ton histoire, et d'éviter certaines petites fautes, puisque c'est bien connu, on voit toujours mieux les fautes des autres que les siennes.
Mais dans l'ensemble, je la trouve plutôt pas mal, même si je suis une inconditionnelle des happy-ends.
:bravo: :bravo: :bravo: ma sœur, et je me répète mais: vivement la prochaine!!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Finie] Amour incompris-PG13
MessagePosté: 16 Fév 2014 14:21 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2014 21:47
Messages: 29
Ah bon l'influence de Tolkien ? :roll: Oui je suis pas très douée pour les dialogues, j'essaie de m'améliorer . Et pour les fautes aussi, j'essaie tant bien que mal, mais comme j'écris assez vite je fais souvent des fautes stupides, enfin bon. Moi j'aime bien les fins comme ça c'est moins cliché je trouve, m'enfin c'est mon avis. Mais d'un côté comme ils vivent au moyen âge, sa aurait été un peu bizarre qu'ils se tiennent la main ou même qu'ils vivent ensemble .
Mais dans tout les cas merci ma soeur :heart: :wouah:

_________________
Spoiler: Montrer
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Finie] Amour incompris-PG13
MessagePosté: 18 Fév 2014 10:23 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque

Inscription: 07 Juil 2011 15:34
Messages: 1460
Localisation: picardie
Je suis plutôt d'accord avec Caiä quant à l'influence de tolkien que j'ai lu fut un temps.
c'est particulier certe mais c'est bien conté;
la fin est triste malheureusement mais sied bien à ton histoire alors :bravo: :bravo: :bravo:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Finie] Amour incompris-PG13
MessagePosté: 19 Fév 2014 19:36 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2014 21:47
Messages: 29
mumu71 a écrit:
Je suis plutôt d'accord avec Caiä quant à l'influence de tolkien que j'ai lu fut un temps.
c'est particulier certe mais c'est bien conté;
la fin est triste malheureusement mais sied bien à ton histoire alors :bravo: :bravo: :bravo:


Merci beaucoup, je me rends pas compte de l'influence de Tolkien dans mes écrits :oops: Mais étant une grande fan, je suis très touchée, merci mille fois !! :heart: :wouah:

_________________
Spoiler: Montrer
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com