Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

24/07/2017 : Suite à un changement de politique du site Photobucket (il faut maintenant avoir un compte payant pour afficher les images hébergées sur d'autres sites), certaines images du forum risquent de ne pas fonctionner.
Si vous en voyez une, merci de m'envoyer un MP avec le lien vers le sujet concerné ou le titre du sujet.
Cybelia.


Nous sommes le 23 Sep 2017 22:38

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 06 Jan 2014 13:04 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque

Inscription: 07 Juil 2011 15:34
Messages: 1460
Localisation: picardie
dans l'urgence de la situation angel a su trouver les mots. il s'est déclaré.
a la lueur du jour, le danger passé, c'est plus difficile...
et james qui l'appelle le gamin. il est pourtant si mature.
la question sur fond d'affirmation est posée.
ce n'est pas qu'il aime encore son ex mais la culpabilité qu'il ressent va au delà de ce qu'à pu imaginer le jeune homme.
james a vu mourir son homme sans pouvoir intervenir et cela l'a très probablement traumatisé. ce traumatisme est encore présent, au même titre que sa culpabilité.

et là encore angel trouve les mots. lui, il l'a sauvé...
et james ne peut rien contre ses mots. il est jeune angel, lui il ne croit plus au coup de foudre mais cela est comme une évidence.
alors envolé les doutes pour quelques heures, et s'ils ressurgissent il sera bien temps de se poser les bonnes questions.
alors envolé le mal être pour quelques heures. juste de la sérénité car tout deux en ont besoin, car angel aussi à un lourd vêcu, en témoigne ses cicatrices dans le dos.
alors james pose la question, pour ne pas qu'angel se sente en position d'infériorité, pour ne pas qu'il se sente maltraité. mais la réponse est sans équivoque.
il se sent si en confiance qu'il désire appartenir à james.
encore un très beau chapitre :bravo:
:suite: :court: :please:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 06 Jan 2014 15:47 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?

Inscription: 29 Juin 2012 22:49
Messages: 278
Localisation: entre le pôle nord et le pôle sud :)
un très joli chapitre plein d'une poésie mélancolique et triste mais très beau.
et on en sait un peu plus sur Mélanie ... enfin un tout petit peu plus : elle est la "nana" de quelqu'un et donc elle n'est pas seule : ça me rassure un peu, même si elle n'est qu'un personnage secondaire je l'aime beaucoup et elle a le droit a sa dose de bonheur elle aussi ...
enfin bref j'attend :suite: ...

N.

_________________
"Le coeur à ses raisons que la raison ignore"
"Il est plus facile de détruire que de reconstruire"
"l'amoureux est un fou dont il faut se méfier"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 09 Jan 2014 17:11 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juin 2012 11:07
Messages: 477
Localisation: à l'ouest, terriblement à l'ouest
Très bon chapitre (comme d'hab' :wink: )
Tu analyses avec toujours autant de subtilité et de justesse les sentiments complexes des protagonistes. :bravo: :bravo:
Je partage l'avis de Narcicia sur Mélanie !



:suite: :suite:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 10 Jan 2014 12:36 
Hors ligne
Ouh là... ça commence à devenir grave !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mai 2010 12:45
Messages: 3655
Localisation: mon coeur, lui, est toujours à Londres en tout cas
Encore un très bon chapitre! Tu manies vraiment très bien les sentiments de tout ce beau monde :bravo:

:suite: :suite:

_________________
Image Image

"When I'm not writing, I'm dying" Neil Diamond

"Reading is one of the joys of life and once you begin, you cannot stop." Benedict Cumberbatch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 26 Jan 2014 18:47 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Aoû 2010 11:03
Messages: 562
Localisation: Bordeaux
:reviews: :reviews: :reviews:

Merci à tout le monde, je manque cruellement de temps mais je n'aime pas laisser les choses inachevées alors j'espère que cette fin ne vous paraîtra pas trop bâclée :(


11


Bien sûr, James se méfiait des sentiments que cet éphèbe frêle au regard de braise faisait naître au fond de sa poitrine. Parce qu'ils rappelaient à sa mémoire trop de cicatrices enfouies prêtes à se rouvrir. Mais Angel savait ce qu'il voulait et il n'avait vraiment plus rien d'un môme lorsqu'il se mouvait avec cette grâce féline et qu'il posait ses prunelles incandescentes sur lui de cette manière là. Et puis, s'il devait être honnête, James le désirait. La jeunesse d'Angel n'était pas vraiment une excuse. Il ne s'était d'ailleurs pas donné la peine de lui demander son âge. Il avait juste pris pour habitude de vivre retiré du monde, le plus loin possible des sentiments trop forts qui imprègnent les cœurs sensibles de souvenirs amers inaltérables.

Mais tout chez Angel transpirait la sensualité. Tout était un appel à la luxure et à la volupté. Ses lèvres pulpeuses, l'arête fière de son nez, ses cheveux sauvages et indisciplinés, les courbes presque féminines de ses reins alliées à la virilité de ses muscles... tout faisait vibrer les cordes de l'âme du peintre. C'était si déroutant de se sentir à nouveau si vivant, si incroyablement humain.

Le simple fait de toucher sa peau délicate semblait réactiver en lui des milliers de connexions nerveuses oubliées. Et lorsqu'Angel posa sa main à plat sur sa poitrine, il eut l'impression d'entendre les battements de son propre cœur se remettre en mouvement, comme si toutes ces années, cet organe vital, éprouvé, était resté en hibernation, n'attendant que lui... Alors ses doigts se faufilèrent sous la chemise du jeune garçon, si rêches sur cette peau si douce, si froids sur ce corps si chaud. Il le sentit frissonner à ce contact et il l'entendit rire. Un rire jeune, clair et joyeux. Une mélodie capable à elle-seule de fissurer la glace qui protégeait son cœur. Comme une réminiscence d'une autre vie.

- James...

Était-ce l'intonation de ce simple mot, de son prénom à peine soufflé contre son oreille, mais l'artiste n'écouta plus rien de son appréhension. Oui, peut-être qu'Angel était trop jeune, peut-être qu'ils souffriraient un jour, peut-être... mais pour une fois il fut persuadé que ça en valait quand même la peine...

Et puis, dès lors que leurs lèvres se joignirent, que leurs bassins se soudèrent, que leurs peaux s'effleurèrent, quelque chose de fusionnel, de chimique, les entraîna bien loin de la pensée, là où tout n'est plus que sensation...

Il faut dire qu'ils avaient tout du yin et du yang tellement l’un était le contraire de l’autre et leur complémentarité auraient sauté aux yeux de quiconque se serait retrouvé à observer cette scène.

Angel, jeune homme lunaire à la silhouette diaphane, une peau de porcelaine contrastant avec ses origines latines, et un volcan bouillonnant au fond des yeux.
Et James. Dont la douceur irradiait comme un soleil de printemps, la peau brunie par les réverbérations des rayons sur la mer. Les yeux d’un bleu tellement profond qu’on avait l’impression de pouvoir s’y noyer… Le feu et l’eau réunis.

Résistant pourtant à la tension sexuelle qui appesantissait l’air ambiant, James se recula soudain d’un pas.

- Ne bouge pas.

Angel leva à peine le regard sur lui à ces mots. Les joues rosies, le regard plein d‘étoiles en partie caché par ses boucles brunes. Le peintre attrapa un bloc de feuilles à dessin encore vierges et un crayon sépia.

- Tu es magnifique, dit-il sur le ton de l’évidence.

Et le crayon sembla soudain prendre vie entre ses doigts et danser sur le papier dans un bruissement léger. Une première esquisse tomba à terre, suivie d’une autre et d’encore une autre, l’artiste inspiré enchaînait les dessins dans une transe appliquée, captant l’essence même de son jeune modèle. Angel, d’abord un peu frustré en plein élan, puis embarrassé devant ces prunelles insistantes, se prit rapidement au jeu, adoptant des poses tour à tour lascives ou boudeuses. Puis, lassé de jouer les muses, il se redressa et posa sa main sur celle de l’autre homme et lui murmura sur un ton lourd de sous-entendus :

- Peu importe ton talent, ce ne sera jamais qu’une copie sur tes toiles… alors que tu as l’original qui te tend la main.
- Mmmh, tu as raison… Par acquis de conscience, je devrais mieux m’imprégner du modèle pour être certain du résultat.

Il lui fit un clin d’œil et s’empara à nouveau de ses lèvres.

- J’en ai assez qu’il y ait toujours quelque chose entre nous, que ce soit un fantôme ou une putain de toile à dessin !

Ce disant, le plus jeune lui arracha le bloc des mains et le crayon tomba à terre et roula sous une chaise en rotin. Mais aucun des deux ne s’en soucia. Toujours aussi volontaire et sûr de lui, Angel poussa le peintre vers le lit, retira sa chemise dans un mouvement ample et s'installa à califourchon sur les hanches de l'autre homme.

Et tout ce qui n’était pas eux cessa d’exister.



Epilogue


Mélanie s'était mise sur son trente et un. Elle avait troqué son jean contre un tailleur noir cintré particulièrement flatteur pour sa petite stature et évoluait dans la galerie comme si elle était chez elle. Un grand panneau derrière elle retraçait une courte biographie du peintre mais elle n'en avait pas besoin pour parler de la vie de l'artiste dont il était question.

Le champagne coulait sans retenue pendant ce vernissage un peu plus pompeux que ceux dont elle était coutumière. Il fallait dire qu'il se tenait dans un grand musée parisien en tant qu'exposition du mois. Pourtant, malgré ce faste inhabituel, le peintre ne se montra pas. Sans doute avait-il autre chose à faire, d’autres priorités, ou simplement du temps à rattraper…

- Cette toile n'est pas à vendre, commenta-t-elle à un visiteur asiatique insistant.

L'homme semblant tenace, elle précisa :

- Cette toile vient de la collection personnelle de l'artiste, il y tient tout particulièrement et je pense qu'il ne la cèdera pas quelqu'en soit le prix proposé.

Elle sourit pour elle-même.

Le tableau représentait un jeune homme entièrement dévêtu sur des draps froissés, le visage caché sous une épaisse chevelure brune, avec un arrière fond de bord de mer. Elle s'appelait "Rédemption"… Un peu plus loin, un superbe portrait du même jeune homme mettait en exergue un regard aux multiples nuances. Son titre était "mi ange, mi démon". Aucune de ces deux toiles n'étaient à vendre et ne le seraient sans doute jamais du vivant de l'artiste...


FIN

_________________
* On peut résister à tout, sauf à la tentation. Oscar Wilde *


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 27 Jan 2014 20:25 
Hors ligne
Ouh là... ça commence à devenir grave !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mai 2010 12:45
Messages: 3655
Localisation: mon coeur, lui, est toujours à Londres en tout cas
Une très belle fin tout en douceur. ça fait du bien de voir James lâcher prise :wink:
Et concernant l'épilogue j'aime l'idée des tableaux et je trouve les titres très bien trouvés.

Merci pour cette bien jolie fic :bravo: :bravo:

_________________
Image Image

"When I'm not writing, I'm dying" Neil Diamond

"Reading is one of the joys of life and once you begin, you cannot stop." Benedict Cumberbatch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 31 Jan 2014 12:44 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque

Inscription: 07 Juil 2011 15:34
Messages: 1460
Localisation: picardie
quelle jolie fin!!!
Il est des histoires d'amour qui méritent d'être vécues. même si on sait qu'elles feront un jour ou l'autre souffrir.
celle là en est une.
j'ai adoré cette jolie histoire. merci de l'avoir partagé avec nous mimey


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 07 Fév 2014 22:42 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juin 2012 11:07
Messages: 477
Localisation: à l'ouest, terriblement à l'ouest
Il est très bien ce dernier chapitre, tu nous offres une jolie fin pour ton histoire originale !
J'aime beaucoup ton style, ton approche nuancée des personnages !
J'espère que tu auras le temps de nous offrir d'autres plaisirs de lecture !

:bravo: :bravo: :bravo:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 29 Juin 2015 12:17 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Juin 2015 08:19
Messages: 97
Localisation: Cermont
Ouah!
Je lis énormément de fictions originales et là, je peux dire que c'est très bien écrit, très agréable aux yeux.
Très peu de personnages mais tous ont une vrais personnalités et une psychologie recherchée. On les voit prendre vie sous nos yeux.
Le scénario lui-même est travaillé, il donne de la profondeur à l'histoire. De plus tout est dans la nuance et se fait progressivement, c'est très appréciable.
Bref tous les ingrédients sont réunis pour une belle fiction, qui part directement rejoindre mes favoris.
Merci beaucoup pour ton travail.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 29 Juin 2015 14:59 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Aoû 2010 11:03
Messages: 562
Localisation: Bordeaux
Rhooo ça c'est un sacré compliment, merci à toi :)

_________________
* On peut résister à tout, sauf à la tentation. Oscar Wilde *


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 27 Fév 2017 23:46 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2016 02:47
Messages: 27
Tres belle histoire. J ai trouve que les caracteres des personnages ressemblaient beaucoup a Sherlock et John (je me trompe peut etre en prenant mes desirs pour realite lol) et cela m a beaucoup plu.

_________________
ImageImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 01 Juil 2017 17:53 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Juin 2017 12:10
Messages: 29
J'aime ... j'aime ... j'aime ... :bravo: Encore un bijou que cette fic, j'aime comme les personnalités et les histoires de vie d'Angel et James se dessinent par petites touches; me vient l'image d'une toile blanche comme l'est une fic originale que tu colores peu à peu pour nous plonger dans un vrai univers doux-amer, où même la violence, la folie et l'inacceptable sont dilués comme dans une aquarelle pour ne jamais nous heurter de plein fouet : c'est toute la délicatesse de ton écriture qui permet cela.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Peinture sur toile - PG13
MessagePosté: 01 Juil 2017 22:32 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Aoû 2010 11:03
Messages: 562
Localisation: Bordeaux
Rhooo merci pour ce joli commentaire (et pour le précédent auquel je n'avais pas répondu), ça fait chaud au cœur et c'est tellement bien dit!
:oops: :reviews:

_________________
* On peut résister à tout, sauf à la tentation. Oscar Wilde *


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com