Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Pas de news actuellement

Nous sommes le 27 Mai 2020 17:04

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Finie] Suite ou fin alternative de "A sa place" - SG-1 - J/S - PG13
MessagePosté: 06 Fév 2019 21:46 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2018 10:49
Messages: 661
Localisation: Entre Reims et Laon
Salut tout le monde!

Cette semaine, je vous emmène au SG-C. Je vous propose une petite missing scene de la fiction d'Hélios publiée sur le site "Recueil de fictions Imagine" que je vous conseille de lire avant : A sa place

Sam va vivre une période assez difficile, et bien sur, l'équipe phare du projet "Stargate" va venir à sa rescousse.

Disclaimer : Les personnages de la série ne m'appartiennent pas, ils sont la propriété de la MGM. L'histoire "A sa place" appartient à Hélios. Seul le scénario de cet OS est à moi.

Bêta : Hélios du site "Recueil de fictions Imagine" que je remercie pour son autorisation de publier ce texte.

Enjoy les gaters!


SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1

La scène se passe quelques mois après que Sam ne quitte le chalet avec Mickael et Émilie, juste après la dispute entre Jack et Mickael.

- Daniel, je peux aller voir Jack s'il te plait ?

L'archéologue regarda Sam qui acquiesça, il emmena donc le garçon voir le colonel.

- Jack ?

Le colonel Jack O'Neill se retourna vers l'enfant qui l'interpellait celui-ci se jeta dans les bras du colonel.

- Je te demande pardon, Jack, je ne voulais pas te faire de peine.

- Je sais mon grand, j'ai juste eu très peur. C'est pour ça que je me suis énervé.

- Pourquoi ?

- Sam t'as raconté que j'avais un fils ?

- Oui… elle m'a dit qu'il s'était tué avec ton pistolet…

- Oui, et du coup, j'ai eu très peur qu'il t'arrive la même chose et je ne veux surtout pas que ça recommence, tu comprends ?

- Je comprends. Je te promets que j'y toucherai plus ! Jamais sans te demander, je te le jure !

- Je te fais confiance.

- Tu étais avec lui ?

- Dès que j'ai entendu le coup de feu, j'ai couru pour le trouver mais… C'était trop tard…

- Tu lui as tenu la main ?

- Oui jusqu'à l'hôpital.

- Alors il n'a pas eu peur !

- Quoi ?

- Ben quand je me blessais, papa et maman me tenaient toujours la main et du coup je n'avais pas peur.

- Tu crois ?

- Eh ! c'est moi le petit garçon, je sais ce qu'on ressent quand on est petit !

Le colonel, les larmes aux yeux, le serra très fort.

- Tu vas reparler à Sam ?

- Je ne te garantis pas de pouvoir le faire, mais je vais essayer, je te le promets !

- Mickael ?

- J'arrive Sam !

La jeune femme entra dans la pièce pour récupérer son neveu.

- Aller file, Daniel t'attend pour rentrer à la maison, moi je vous rejoins plus tard.

- Ok, salut Jack et n'oublie pas, t'as promis ! lança l'enfant en s'éloignant.

Sam jeta un regard noir à son supérieur.

- Qu'est-ce que vous lui avez promis ?

- Rien de bien grave, rassurez-vous.

- QUE. LUI. AVEZ. VOUS. PROMIS ?

- De vous parler d'accord ! Juste de vous parler et de m'excuser pour mon comportement stupide de ces derniers mois, soupira-t-il. Daniel a raison, je… j'ai agi comme un salaud avec vous…

Elle l'attira à elle et il se recroquevilla dans ses bras dans ses bras.

- Pourquoi ? Murmura- t-elle ?

- Parce que je pensais que ce serait plus facile, je suppose. Je… j'ai cru que vous éloigner de moi vous protégerais, que me détester vous éviterais de sombrer avec moi…

- Comment avez-vous pu croire que je vous détesterai… jamais je ne pourrai…

Il se pencha alors vers elle et posa doucement, presque timidement ses lèvres sur les siennes.

- J'ai tellement eu peur, lâcha-t-il dans un souffle lorsque leurs lèvres se séparèrent. J'ai revu Charlie l'espace d'un instant… Je ne veux plus que ça recommence ! jamais !

- Je sais Monsieur. Nous ferons en sorte que ça ne se reproduise pas.

- Merci… Bon aller, filez, les enfants vont vous attendre.

- Vous voulez venir dîner avec nous ? Ça leur ferait plaisir.

- Vous croyez ?

- Mickael vous réclame sans arrêt et Émilie n'arrête pas de me demander si on s'est disputés et pourquoi vous ne venez plus à la maison…

- Bon alors j'accepte.

Ils échangèrent un sourire, prêts pour un nouvel avenir.

Fin

SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1SG1

Voilà... tout est bien qui fini bien. J'adore les happy ends :)

N'hésitez pas à me montrer que vous êtes passé. Je répondrai à chaque com.

Si vous préférez rester anonyme, merci d'être venu et d'avoir lu.

_________________
Le verbe aimer est un des plus difficiles à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)

Petite citation empruntée à la signature de Chtimi 252... (ps si tu veux que je la retire dis le moi. Je le ferai bien évidemment)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com