Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Aucune nouvelle pour le moment

Nous sommes le 10 Déc 2019 05:22

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Finie] Hawaï 5.0 -Coup de coeur pour un SEAL- Steve/Danny- PG-13
MessagePosté: 18 Fév 2019 14:05 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mar 2017 20:21
Messages: 45
Hello mes petits loups me voici avec un nouvel OS sur nos chouchous J'espère que vous aimerez. Vous reconnaîtrez surement la chanson et l'interprète
bonne Lecture

PDV de Steve

J'étais vraiment bouleversé. Revenir à Oahu était vraiment difficile. j'y étais revenu pour enterrer mon père qui avait été assassiné par Victor Hesse et assister à sa mort en direct m'avais complètement retourné. Jamais je n'oublierais la détonation ni le hurlement que j'avais poussé. Devant sa tombe je lui avais juré que je retrouverais l'ordure qui avait causé sa mort. Ce jour là après cette douloureuse épreuve je décidais d'avoir du réconfort. Je rentrais dans un bar et je m'installais au comptoir. Le barman me demanda:

-Qu'est-ce que je vous sers?
-Une bière s'il vous plaît.

Alors que j'attendais ma commande une femme s'approcha de moi et me dit:

-Salut beau gosse. Tu es tout seul?

Je la regardais et je lui dis:

-Non j'attends quelqu'un.

En fait j'attendais personne et puis elle ne m'intéressait pas. Ah j'ai oublié de vous dire je ne suis pas attiré par les femmes je préfère les hommes. Eh oui je suis gay. Jusqu'à présent ce n'était que des histoires sans lendemain. Je n'avais pas encore trouvé l'âme soeur mais j'espérais un jour être en couple. Le barman me posa la bière que je pris et je me baladais dans le bar. C'est alors que je vis un jeune homme. Il était tout seul et semblait triste. Je m'approchais de lui et lui demandais:


-Vous buvez quoi?

Alors qu'il se tournait vers moi pour me répondre je crus que mon coeur allait cesser de battre. Devant moi se tenait le plus bel homme. Il avait de magnifiques yeux bleus et ses cheveux étaient blonds. Il me répondit:

-La même chose que vous.

Je commandais une bière au barman et je tendais ma main
en me présentant au bel inconnu:

-Je m'appelle Steven. Mais je préfère qu'on m'appelle Steve.

Il prit ma main et me la serra avec méfiance en me disant:

-Et moi c'est Daniel.
-Enchanté Daniel. Vous venez d'où?
-Du New-Jersey, me dit-il.

Ouh là mais il venait de loin. Je lui dis:

-Vous venez de loin? Vous êtes là pour les vacances?
-Non pour mon travail, me dit-il, je suis lieutenant de police.

Le barman lui tendit sa bière. Je lui demandais:

-Pourquoi cet air triste?

Il me regarda en poussant un soupir à fendre l'âme et commença à me parler de ses soucis. Wow ! Le pauvre je n'en revenais pas. Son ex-femme était vraiment horrible avec lui. Après son récit je lui dis:

-Je suis vraiment désolé pour toi Daniel.
-Merci, me dit-il, mais ça serait encore mieux si tu m'appelais Danny.

Je souris en lui disant:

-D'accord Danny.

On avait fini nos bière et on en commandant une autre. Bien des bières plus tard nous étions tous les deux très éméché. On était dehors, marchant le long de la plage rigolant comme des petits fous. Il me dit:

-Tu sais ce qu'on devrait faire?
-Non mais vas-y tu m'intéresse.
-On devrait se marier toi et moi, me dit-il.

Wow ! L'alcool lui faisait dire n'importe quoi. Je m'apprêtais à lui dire quelque chose quand il posa ses lèvres sur les miennes. Son baiser m'arracha un gémissement de plaisir. Nos langues se cherchèrent et se trouvèrent pour danser un ballet sensuel. On interrompit notre baiser par manque de souffle et je posais mon front contre le sien. Il me dit:

-Tu en penses quoi? Moi j'ai trop envie.

Il était beau et trop sexy quand il faisait la moue boudeuse que je craquais. Une demi-heure plus tard on était dans ma chambre et à peine la porte fermée qu'il se jeta sur moi. Il m'embrassa fougueusement et on fini dans le lit où on passa une partie de la nuit à s'aimer. Le lendemain matin quand je me réveillais j'avais la gueule de bois. Alors que je passais ma main sur le visage je vis quelque chose briller à mon annulaire gauche. Je regardais et je vis que c'était une alliance. Heu je bugue là. Comment j'avais pût me marier et avec qui? J'attrapais mon portable et je regardais si il y avait des photos. Effectivement il y en avait. Je vis un homme blond qui me souriait et je vis la licence de mariage. Il s'appelait Daniel Williams. Je poussais un soupir. D'abord il me fallait du bon café et ensuite j'irais dans la maison de mon père qui était devenue la mienne. Je passais dans la salle de bain et je pris ma douche. Je sortis 3 minutes plus tard et je m'habillais. J'appelais la réception et je commandais du café. Quelques minutes plus tard un garçon d'étage m'emmena le café. Je le remerciais et je m'en servais une bonne tasse. J'allais à la terrasse et je réfléchis à ce que j'allais faire. J'avais très envie d'accepter la proposition de la gouverneur. Je finis mon café puis je quittais l'hôtel après avoir payé. Je partis chez moi et quand j'arrivais j'enlevais les scellés. J'entrais à l'intérieur et tous les souvenirs me revinrent. J'avais passé une belle enfance ici en compagnie de mes parents et de ma sœur jusqu'à qu'on apprenne un jour que ma mère était morte dans un accident de voiture. Je faisais le tour de la pièce quand je vis du sang parterre et je compris que
c'était celui de mon père. Le souvenir de sa mort et de son enterrement me revinrent en mémoire. Une larme glissa le long de ma joue. Je l'essuyais en murmurant:

-Pardon papa. je n'ai pas pu te sauver à temps.

Je continuais à inspecter la pièce et vis une trace de chaussure. Ce n'était pas celle de Victor. Je la pris en photo et je partis en direction du bureau de mon père. Je m'installais et c'est alors que je vis la trace d'un objet. Cela devait être un ordinateur portable. Je pris de la poudre lubrifiante et je vis apparaître une empreinte de doigts que je pris en photo aussi. Je partis dans le garage et je vis le drap qui recouvrait la voiture de mon père. Nostalgique je le soulevais. Mon père y avait beaucoup consacré de temps. Pour honorer sa mémoire j'allais m'en occuper. C'est alors que j'aperçus la boîte à outils de mon père. Il y avait marqué dessus champion. Mon père ne m'avait jamais appelé comme ça. Je l'ouvris et je regardais à l'intérieur. Il y avait des photos d'une voiture calcinée, une carte postale d'Osaka et une clé. Il y avait aussi un magnétophone. J'appuyais sur play et la voix de mon père résonna. Il disait:

-Je peux plus continuer cette enquête en sous-marin sur les services de polices. Je ne fais plus confiance aux gens avec qui je travaille. Je vais devoir continuer en solo. La clé est primordiale et je ne sais pas à quoi elle sert...

Soudain un bruit me fit arrêter. Je rangeais le magnétophone dans la boite à outils et je la refermais. Au même moment un homme arriva et pointa son arme vers moi en disant:

-Eh toi là-bas mains en l'air.

Alors que j'allais sortir mon arme je reconnus la personne. C'était Danny. Je lui demandais surpris:

-Danny?? Mais que fais-tu là?
-Mon travail de flic, me dit-il.
-Quoi? Tu veux dire que c'est toi qui enquête sur la mort de mon père?

Ce fut au tour de Danny d'être surpris. Il me demanda:

-Ton père? Mais qu'est-ce que tu veux dire par là?
-John McGarrett.
-John McGarrett est ton père? me demanda t'il.
-Oui.
-Ecoute, fit mon mari, je suis désolé pour ton père mais tu ne peux pas rester ici.
-Et pourquoi donc?
-Parce que c'est une scène de crime, me dit-il.
-Ecoute je ne partirais pas. Scène de crime ou pas c'est chez moi ici et puis toi et moi on a des choses à se dire.
-J'ai rien à te dire, me dit-il.
-C'est pas ce que tu disais la nuit dernière.
-Ecoute, me dit-il, cette nuit est une regrettable erreur. Je suis hétéro, j'ai été marié et j'ai une petite fille de 8 ans qui est toute ma vie.

Les mots de Danny me firent mal mais je ne le montrais pas et avant toute chose je devais récupérer l'enquête sur l'assassinat de mon père. Je lui devais cela. Je pris le portable et je composais le numéro de la ligne privée de la gouverneur. Danny me demanda:

-Mais qu'est-ce que tu fais?
-Ça va te plaire.

La gouverneur répondit:

-Jamieson !
-Gouverneur c'est Steve.
-Oui Steve que puis-je faire pour vous? Me demanda t'elle.
-J'ai changé d'avis. J'accepte votre proposition.
-J'en suis enchantée, me dit-elle, qu'est-ce qui vous a fait changer d'avis?
-Disons que j'ai trouvé un argument de choc.

En disant cela j'avais regardé longuement Danny. C'est fou que cet homme pouvait me faire. Je rêvais de faire des choses interdites au moins de 18 ans. A cette pensée j'eu soudainement chaud. Je me giflais mentalement et j'écoutais ce que me disais la gouverneur:

-Bien Steve levez la main droite pour prêter serment et répétez après moi.
-Quoi? Là? Maintenant?
-Oui, fit-elle.
-Très bien.

Je levais la main droite et répétais ce qu'elle disait:

-Moi Steven McGarrett je jure solennellement sur l'honneur de me consacrer entièrement à partir de ce jour et en tout lieu au service de la protection de la loi. Merci gouverneur.

Je me tournais vers mon compagnon et je lui dis:

-Maintenant c'est ma scène de crime.

Je pouvais voir qu'il n'était pas content. Je pris la caisse à outils de mon père et je partis. Quelques heures plus tard j'allais chez lui . Je frappais et il vint m'ouvrir. Il me demanda:

-Qu'est-ce que tu veux?
-Je viens te voir pour que tu m'aide pour l'enquête sur l'assassinat de mon père.
-Ce n'est plus mon enquête, fit-il.
-Ecoute que ça te plaise ou non je te veux avec moi et c'est non négociable.
-Quoi? J'ai mon mot à dire que je sache.
-Tu vas voir on va bien s'entendre.

Il se mit à râler. Malgré ce trait de caractère je l'aimais beaucoup. Je souris puis on quitta son appartement. J'avais constaté qu'il habitait dans un petit appartement et je suppose qu'il devait recevoir sa fille ici le weekend. J'allais lui proposer de venir chez moi comme ça la petite pourrait profiter de ma plage privée. Il reçut un appel et mon coeur fondit en apprenant que c'était sa fille qui l'appelait. Mais ce fut la fin de la conversation qui me fit sourire ou plutôt le mot " Danno ". Il raccrocha et je lui demandais:

-Danno?
-Alors là n'y pense pas, me dit-il, seule ma fille a le droit de m'appeler comme ça.
-Ok. Parle moi de l'enquête alors.

Danny me donna les infos qu'il avait recueilli. On alla interroger notre suspect mais cela ne se passa pas bien. Mon homme fut blessé au bras et il me dit d'aller à la poursuite de Doran. Ce petit con avait pété les plombs et retenait un otage. J'essayais de le maîtriser et au moment où j'allais poser mon arme à terre un coup de feu retentit et Doran s'effondra. L'otage partit et j'allais auprès de notre suspect. Je tâtais son pouls et constatais qu'il était mort. Pendant que mon homme se faisait soigner j'inspectais la maison de Doran. C'est alors que je fis une découverte stupéfiante. Notre suspect faisait du trafic d'humain. Cela me révolta. Je sortis avec la jeune chinoise et je la confiais aux autorités. J'allais auprès de Danny et je lui dis ce que j'avais trouvé. Voyant son bandage je lui demandais:

-Est-ce que tu vas bien? Ça te fait mal?
-Tiens donc ça t'intéresse de savoir comment je vais? Demanda t'il énervé.
-Bien sûr Danny tu es mon partenaire mais aussi mon époux.
-Je t'ai déjà dit que... Commença t'il à dire.

Je caressais sa joue et je lui dis:

-Je sais ce que tu m'as dit mais j'ai espoir que toi et moi on reste ensemble.

Je déposais un léger baiser sur ses lèvres et après ces mots on partit à la voiture. Je remarquais que mes mots et mes gestes l'avaient touché. Il régnait dans le véhicule un silence pesant. Pour briser la glace je lui dis:

-Prends à gauche.
-Hein? Mais pourquoi? Me demanda t'il.
-Fais-moi confiance et fais ce que je te dis.

Il tourna à gauche et quelques minutes plus tard on arriva à la kantina où travaillait mon meilleur ami Chin. Après avoir longuement parlé avec lui on décida d'un plan et bien sûr on trouva un appât. C'est ainsi qu'on fit la connaissance de Kono. On réussit à piéger la personne responsable du trafic humain mais j'avais un goût amer car on n'avait pas retrouvé le corps de Victor Hesse. Après cette enquête on se retrouva dans nos locaux et je pris Danny de court en lui demandant:

-Tu reçois ta fille ce Weekend Danny?
-Oui pourquoi? Me demanda t'il méfiant.
-Voilà je pensais que vous pourriez venir chez moi comme ça Grace pourrait profiter de ma plage privée.
-Je vais réfléchir mais je te promets rien, me dit-il, merci quand même.
-Je t'en prie.

On discuta un petit peu avec Chin et Kono et quelques jours plus tard on trouva le nom de notre unité. Elle s'appelait Dorénavant le 5.0. Danny me remercia pour Grace car Rachel avait renoncé à sa requête. On était enfin en weekend. J'avais de plus en plus mal à cacher mes sentiments pour mon partenaire. J'étais entrain de regarder une chaîne musicale quand ils passèrent une chanson française.

Et juste au moment où j'étais bien tout seul
Tu m'arrives comme un coup d'poing sur la gueule
L'autoroute de ma vie filait tout droit devant
Notre rencontre est un accident
J'ai envie de crier comme un nouveau-né
De hurler comme un animal traqué

Que l'amour est violent
Mais violent par dedans
L'amour est violent
Violent comme un volcan
Violent par dedans

Oh oui ! le chanteur avait raison. L'amour pouvait être violent. Danny avait allumé un brasier à l'intérieur de moi même que seul lui pouvait éteindre.

J'ai erré sur les routes et au cœur des villes
Connu des madones et des hommes faciles
Devant toi tout à coup je tombe à genoux
Du coup tu me passes la corde au cou

L'amour ne vient jamais là où on l'attendait
Je l'ai cherché mais sans le trouver
Quand ça vous surprend comme un coup de sang
On redevient adolescent

J'avais eu le coup de foudre pour mon partenaire. Je laissais ma vie d'avant dans les oubliettes et je ne voulais me consacrer que dans le présent et l'avenir.

T'aimer me rend violent
Me rend violent
Me rend violent


Oh oui ! Cet amour me consumait de partout et ça faisait mal.

Parc' que la vérité ne ressemble à rien
Tu me ferais marcher sur les mains
Si tu me demandais de croire à demain
Je me retournerais contre mon destin
Tu me ferais planter des fleurs dans ton jardin
Et m'endormir dans des draps de satin

Que l'amour est violent
Mais violent par dedans
L'amour est violent
Violent comme un volcan
Violent par dedans

J'étais tel un volcan prêt à déverser ma lave. Je devais faire quelque chose pour calmer cette violence en moi.

Tu me rends jaloux, me rend fou
Je tire sur le premier qui bouge
Prends garde à moi quand je vois rouge
Même si je suis doux comme un loup.


Oui j'avoue être quelqu'un de jaloux et qui ne le serait pas pour défendre son territoire. Je peux être doux aussi mais faut pas me pousser à bout.

Et si tu me fais la vie dure
Au lieu de frapper dans les murs
J'irai vers d'autres aventures
Chercher l'homme libre que j'étais
Avant de tomber devant ta beauté.


Oh oui je serais comme ça si tu me fais du mal mais je ne pourrais pas t'en vouloir trop longtemps car mon amour pour toi est pur.

Et juste au moment où j'étais bien tout seul
Tu m'arrives comme un coup d'poing sur la gueule
L'autoroute de ma vie filait tout droit devant
Notre rencontre est un accident
J'ai envie de crier comme un nouveau-né
De hurler comme un animal traqué

Que l'amour est violent
Mais violent par dedans
L'amour est violent
Violent comme un volcan
Violent par dedans

Mais quand tu te rends à mes caresses
Ma violence se change en tendresse
Que l'amour est violent
Violent par dedans.

Oh oui ! Si jamais tu t'abandonne enfin dans mes bras et si tu me laisse t'aimer comme je le souhaite je deviendrais tendre.
C'est alors qu'on frappa à la porte. Je me levais et j'allais ouvrir. Je fus heureux de voir Danny avec sa fille. C'était une jolie petite et elle ressemblait à son père qui me demanda:

-Ta proposition tient toujours?
-Oui bien sûr.
-Merci, fit-il en souriant, et puis Grace avait envie de te connaitre.
-Je suis heureux moi aussi de faire sa connaissance.

Je les fis entrer et Danny fit à sa fille:

-Mon petit chat je te présente mon ami Steve.
-Bonjour Steve, fit Grace, je suis heureuse de faire ta connaissance. Danno me parle beaucoup de toi.

Tiens tiens ! Très intéressant. Je saluais la petite:

-Aloha Grace. Moi aussi je suis enchanté de faire ta connaissance. Ton père me parle beaucoup de toi aussi.

Après les présentations de faite je leur proposais à boire. Danny et Grace m'aidèrent à préparer le repas car avec mon bras en écharpe j'avais du mal. On passa une bonne soirée et on partit se coucher. Dans la nuit je me réveillais en sursaut car j'avais fait un cauchemar. Je me levais et j'allais à la cuisine me prendre un verre d'eau fraîche. J'allais m'asseoir sur mon fauteuil et je me plongeais dans mes pensées. C'est alors que je sentis une douce pression. C'était Danny. Désolé je lui dis:

-Je suis désolé de t'avoir réveillé.
-C'est pas grave, me dit-il, je ne dormais pas vraiment. Des insomnies?
-Plutôt un cauchemar mais bon je vais essayé de me rendormir.

Je commençais à monter quand je m'arrêtais et je lui demandais:

-Danny pour une dernière fois est-ce que je peux dormir dans tes bras?

Sa réponse me prit au dépourvu:

-Oui bien sûr.

Il me rejoignit et ensemble on alla dans ma chambre. On s'allongea côte à côte et naturellement je vins me blottir contre lui. il éteignit la lumière et on s'endormit. Le lendemain je me réveillais le premier et je l'observais dormir. J'avais passé une bonne nuit dans ses bras. Je me levais et allais prendre ma douche. Trois minutes plus tard je descendis de ma chambre et je vis Grace qui regardait la télé. Je lui dis:

-Salut Grace bien dormi?
-Bonjour oncle, fit-elle en souriant, oui j'ai bien dormi.

Cela me fit chaud au coeur qu'elle m'appelle comme çà. Alors que je me dirigeais vers la cuisine elle me posa une question qui me prit au dépourvu:

-Dis-moi oncle Steve tu es amoureux de Danno?
-Euh pourquoi tu me pose cette question ma puce?
-Parce quand il parle de toi il est heureux, ses yeux brillent en fait il est comme ma maman avec Stan, me dit-elle.
-Oui je l'aime mais çà ne te choque pas?
-Non et puis tu sais je dois t'avouer un secret: Mon amie Stacy a deux mamans , fit-elle.

Je me sentais mieux. Je pris un mug de café et j'allais dans le jardin. Alors que je regardais les vagues je sentis deux bras entourer ma taille et une tête se poser contre mon dos. Je souris en reconnaissant l'odeur de Danny. Il me dit:

-La nuit de notre mariage je me suis laissé faire. Je t'ai laissé me toucher, tu as caressé chaque parcelle de mon corps. Avec bonheur. J'ai résisté tant que j'ai pu jusqu'à vouloir prendre la fuite devant ton désir Steve. Depuis des jours j'ai repoussé mes propres envies. Jusqu'à décider de rentrer chez moi. Mais je n'ai pas pu : chez moi c'est là où tu te trouve. C'est Grace qui m'a ouvert les yeux Et pour la première fois je n'ais plus peur. Je t'aime.
-Moi aussi je t'aime Danno.

Je posais mon mug et je posais mes lèvres sur celles de mon époux. Il répondit à mon baiser en passant ses bras autour de mon cou. Nos lèvres se cherchèrent et se trouvèrent. Elles se mirent à danser un ballet sensuel. Je l'entendis pousser un soupir de satisfaction. On rompit notre baiser par manque de souffle et je posais mon front contre celui de mon homme. J'étais vraiment heureux car Danny partageait mes sentiments et c'est enlacés que nous rentrions à l'intérieur . Grace nous voyant ainsi ne put s'empêcher de nous demander:

-Vous êtes ensemble?
-Oui mon petit chat, fit son père, grâce à toi.

Heureuse elle vint se blottir dans nos bras. On passa un agréable weekend. Danny et moi échangions de longs baisers qui nous laissaient pantelant. C'était très dur de ne pas céder à notre désir et le dimanche soir Danny ramena Grace à sa mère. Quand il revint je pouvais voir sa tristesse. Je le pris dans mes bras et lui caressais le dos pour apaiser sa tristesse. Il relâcha sa pression et au bout de quelques minutes il se calma. Il releva sa tête et me demanda:

-Babe tu veux bien me faire ressentir les sensations comme la nuit de notre mariage?
-Tu es sûr de toi babe?
-Oui, me dit-il.
-D'accord.

Je pris sa main et on monta à l'étage. A peine que je refermais la porte de ma chambre que Danny se jeta sur mes lèvres. On échangea un long baiser pendant que nos mains ne restèrent pas inactives et au bout de quelques minutes on se retrouva nu. Nos bassins se touchèrent ce qui nous arracha un gémissement de plaisir. Bientôt nos corps ne firent plus qu'un. Je fis l'amour à mon homme tendrement. Un moment plus tard alors que l'on se reposait je pensais à mon père. C'était en partie grâce à lui que j'avais rencontré Danny et sa fille. Je le remerciais silencieusement et je me promis de veiller sur eux. Bercé par la respiration de mon homme je me laissais glisser doucement dans le sommeil heureux car j'avais enfin trouvé mon âme soeur et une famille.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hawaï 5.0 -Coup de coeur pour un SEAL- Steve/Danny- PG-1
MessagePosté: 05 Aoû 2019 20:59 
Hors ligne
Ouh là... ça commence à devenir grave !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2011 16:27
Messages: 3717
Localisation: Mode repos et départ à zéro
Pas mal du tout j'aime bien cette histoire. Drôle et tendre :slashvaincra:

_________________
Membre de la SAMD et de l'Army

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hawaï 5.0 -Coup de coeur pour un SEAL- Steve/Danny- PG-1
MessagePosté: 25 Aoû 2019 23:29 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Mai 2012 20:11
Messages: 747
Localisation: Dans un coin de paradis à Hawaii
C'est une très belle histoire ! J'ai adoré ! :bravo: :bravo:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com