Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Pas de news actuellement

Nous sommes le 18 Oct 2018 16:56

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Finie] Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 25 Sep 2018 09:53 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Ni la série, ni les personnages ne m'appartiennent.

Prologue

Comment avaient-ils pu lui faire ça ? Comment avaient-ils pu lui mentir ? Même Scott. Pourquoi et comment son frère de cœur avait-il pu participer à cela ? Il les détestait, il les haïssait.
Son téléphone sonna. Scott. Il sonna de nouveau. Isaac. Jackson, Alison, Erica et Lydia avaient cessé leurs appels depuis quelques minutes. Mais il ne voulait plus jamais entendre parler d'eux. Pour lui, la meute n'existait plus.


Il était tranquille chez lui, il avait entouré sa maison de sorbier, mais il ne pouvait pas arrêter son téléphone en cas que son père l'appelle.


Il passa ses mains dans ses cheveux puis sur son visage. Il regarda ensuite avec surprise ses mains. Elles étaient humides. Il toucha de nouveau son visage. Il pleurait. Il eut un rire amer. Il avait fallu que ceux qu'il considérait comme des proches le trahissent pour qu'il pleure de nouveau. Chose qu'il n'avait pas faîte depuis plus de trois ans. Et les seules fois où il l'avait fait c'était dans les bras de Scott, les jours où sa mère lui manquait terriblement.


Scott, sa trahison était pire que les autres. Ils se connaissaient depuis si longtemps qu'ils se considéraient comme des frères. Et cela était devenu vrai lorsque leurs parents avaient commencé à sortir ensembles. Ils avaient été si heureux lorsque son père et Mélissa leurs avaient annoncé. A présent, ils ne pourraient plus faire des soirées tous les quatre. Il ne pourrait plus rester dans la même pièce que celui qu'il avait considéré comme une âme sœur.


Son téléphone sonna de nouveau. Derek.


Ses pleurs s'intensifièrent en lisant ce prénom. Qu'il avait été bête d'y croire. Il aurait du comprendre qu'il se tramait quelque chose, que ce n'était pas normal, mais il avait cru en ses amis. Il avait cru en l'alpha. Qu'il était stupide. Comment il avait pu penser que Derek Hale, loup garou super sexy, renfermé et grognon, pouvait être réellement intéressé par lui ? Comment avait-il pu croire à ses caresses ? A ses baisers ? Le loup avait joué avec lui. Toute leur romance n'avait été qu'une mascarade.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Dernière édition par cassiewright le 16 Oct 2018 08:23, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 29 Sep 2018 09:37 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Chapitre 1

Stiles effaça les messages et les appels de la meute, sans y prêter attention. Il ne voulait pas lire ou entendre des excuses plus hypocrites les unes que les autres.

Pourquoi avait-il accepté ce flirt, ce premier rendez-vous ? S'il ne l'avait pas fait, il n'en serait pas là.

Il s'allongea dans son lit, prenant son deuxième coussin dans ses bras et se rappela de comment tout avait commencé.

C'était deux semaines avant les grandes vacances. Alors qu'il quittait le lycée avec les autres membres de la meute, Derek était présent pour venir chercher Isaac et Erica. En apprenant que sa jeep était en panne, il lui avait proposé de le raccompagner. Il avait accepté car le ciel devenait de plus en plus gris et qu'il n'avait aucune envie de rentrer chez lui à pied, sous la pluie.

Pendant le trajet, il avait parlé avec Isaac de leur devoir en commun. L'alpha l'avait étonné en leur proposant de le faire au loft. Quand il lui avait demandé s'il devenait gentil, Derek lui avait répondu que c'était une excuse pour vérifier s'ils travaillaient ou non.

Arrivé devant chez lui, Derek lui avait dit qu'il viendrait le chercher le lendemain matin pour aller en cours, et avant qu'il ne puisse lui répondre, l'alpha était déjà parti.

Comme prévu, le lendemain matin, Derek était venu. Après les cours, il était allé au loft pour le devoir, puis l'alpha l'avait raccompagné chez lui.

Le quatrième jour de cette petite routine, alors qu'il mangeait avec les membres de la meute, il avait remarqué les regards insistant d'Isaac et de Scott sur lui. N'en pouvant plus de leur manège, il avait craqué et leur avait demandé ce qu'il y avait.

- Quoi ?!
- Rien. Dirent les deux loups en même temps.
- Et moi je suis le petit chaperon rouge.

Au vu des sourires des autres, il aurait dû dire une autre comparaison.

- Bon, vous avez quoi ?
- C'est juste que depuis quelques jours, enfin, quelque temps, ...
- Tu es très clair Scott.
- Derek parle de toi, assez souvent. Expliqua Isaac.
- Il me critique même quand je ne suis pas là ? C'est lui qui a voulu que l'on travaille chez lui.
- Non, tu ne comprends pas. Il ...
- Tu lui plais. Annonça Jackson.
- Quoi ? Tu te fous de moi ?
- Malheureusement non. Le grand alpha grognon, sourwolf comme tu l'appelles, ressembles craque pour toi.
- Tu as bu, ou pris quelque chose Jackson ? Tu me fais peur.

Il vit le fils adoptif des Withmore soupirer.

- Je préfèrerais, car je ne vois pas ce qu'il te trouve.
- Merci, c'est sympa.
- De rien. Depuis quelque temps, il était plus souple avec toi, il te défend même quand je suis comme d'habitude avec toi. Tu sais ce que je veux dire.
- Oh oui.
- Mais depuis que vous passez plus de temps ensemble, c'est pire.
- Peut-être qu'il a reniflé une plante bizarre qui joue des tours aux loups-garous ? Car imaginer Derek amoureux de moi... Non, impossible.

La discussion s'était terminée ainsi, car il était l'heure d'aller en classe.

Il n'y avait plus pensé jusqu'à la sortie des cours, en voyant l'alpha. Toute la soirée, il avait tenté d'examiner le comportement de ce dernier à son égard. Il l'avait vu lui sourire sournoisement en plusieurs fois ou encore Derek lui avait demandé de se concentrer où il le jetait dehors. La meute avait divagué, rien n'avait changé. Il avait aussi eu droit à '' ferme là où je t'arrange la gorge avec les dents'', à un plaquage contre un meuble de la cuisine et une petite frappe sur son crâne.

En rentrant chez lui, il avait envoyé un message à Jackson, en lui disant qu'il le soutiendrait dans son combat contre les hallucinogènes, qu'il l'aimait et qu'il tenait à lui.

Un léger sourire apparu sur ses lèvres à ce souvenir. Il avait éclaté de rire en lisant la réponse que Jackson lui avait envoyée.

« Connard » Avec un émoticône d'un doigt d'honneur.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 30 Sep 2018 13:40 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Chapitre 2

Stiles avait passé de tels bons moments avec eux. Il était devenu réellement ami avec Jackson, Isaac et Erica. De forts liens existaient entre eux, alors pourquoi avaient-ils fait cela ? Pourquoi ses ''bébés'', ses ''louveteaux'' avaient participé à cette mascarade?

- Stiles ?

Il essuya ses yeux en entendant la voix de son père.


- Oui papa ?
- Tu vas bien ? Demanda ce dernier en venant s'assoir à ses côtés.
- Oui.
- Fils.
- Je vais bien.
- Je vais faire comme si je ne t'avais pas vu pleurer. Par contre, dis-moi pourquoi Scott est devant notre porte à pleurer et qu'il ne peut plus rentrer ?
- Les dîners à quatre ne se feront plus ici.
- Je t'en prie fiston, dis-moi ce qu'il se passe.

Il prit une grande inspiration avant de lui avouer ce que la meute lui avait fait.

- Toute cette histoire avec Derek, c'était une mascarade, un coup monté. Il a fait semblant de m'aimer. Cette relation n'était en fait qu'un moyen de m'éviter d'être tué par une autre meute. Ils n'auraient pas pu me dire de rester tranquille, ou même de simplement me protéger, non, ils se sont joués de moi.

Son père le prit dans ses bras. Il pleurait de nouveau.

- Stiles.
- Pourquoi Derek m'a fait ça ? On a couché ensemble. Pourquoi il est allé jusque là ? Il me déteste à ce point ? Pourquoi a-t-il voulu me briser ? Il a tout fait pour me faire tomber amoureux et il a réussi. Je l'aime, mais je le hais aussi maintenant.

Son père resserra son étreinte alors qu'il s'accrocha à lui.

Il avait si mal. Toute cette histoire pour rien.

Après avoir entendu la meute, ses amis et son petit-ami avouer que tout était faux, il était parti comme une furie voir l'autre meute. A sa grande surprise, il n'avait pas été fait prisonnier, ni n'avait été blessé, il avait été traité comme un roi. Aedan, l'alpha, voulait juste le rencontrer après l'avoir croisé dans la rue. Il avait ressenti en lui un immense pouvoir. Il avait ri en entendant cela, car il était un simple humain, mais Aedan lui avait affirmé qu'il avait en lui quelque chose d'incroyable. Il était un sage, bien plus puissant qu'un simple émissaire. Un jeune homme qu'on aimerait avoir à ses côtés. Il lui avait donc proposé ses services, mais l'alpha lui avait répondu que malheureusement, il ne pouvait être qu'à une seule meute et que cette place était prise. Malgré tout, il avait tenu à garder contact avec eux, ce qu'Aedan avait accepté avec plaisir. Ils étaient partis après l'avoir raccompagné devant chez lui.

Toute cette mascarade pour une discussion devant une tasse de lait.

- Je ne veux plus les voir, papa. Aucun d'eux.

Il s'endormit ainsi, bercé par les bras de son père, à force de pleurer.

¤¤¤

Lorsqu'il se réveilla, il avait un goût amer dans sa bouche sèche et ses yeux lui brulaient. Il ne voulait pas se lever, mais une envie présente l'y obligea.

En sortant de la salle de bain, il croisa son père. Ce dernier l'étreignit.

- Tu as bien dormi ?
- Assez bien vu les évènements.
- Je vais prendre ma journée.
- Ça va aller papa. Je vais rester tranquille à la maison, à me gaver de cochonneries devant la télé. D'ailleurs, tu pourrais prendre des pizzas pour ce soir, et oui j'accepte que tu prennes autre chose qu'une végétarienne.
- J'aurais pu en être heureux, si ce n'était pas car tu allais si mal.
- Profite de ta pizza, mais n'y prend pas goût. Dit-il en prenant un air très sérieux.

Son père lui sourit. Ce dernier serra son épaule droite puis s'en alla au travail. Il ne pleura pas quand il se retrouva seul, il l'avait trop fait la veille.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 04 Oct 2018 15:26 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Chapitre 3

Stiles était assis sur le canapé, il regardait des Marvel en mangeant des cochonneries salées. Le troisième film débutait quand on frappa à la porte. Vu où il avait placé le sorbier, ce n'était pas un loup, il alla donc ouvrir. Il se gifla mentalement en voyant la personne devant la porte. Il avait oublié un instant que dans la meute Hale, il n'y avait pas que des loups-garous.

- Stiles, je...
- Je ne veux rien savoir Alison. Vous m'avez tous menti, trahi et tout cela pour quoi ?
- Ta vie.

Il rit amèrement.

- Tu diras à ton alpha, que la meute si dangereuse qui en avait après moi et partie. Je suis allé les voir et la seule chose horrible qu'ils m'ont faite, c'était de me servir mon lait un peu trop chaud. L'alpha voulait juste me parler.
- Nous...
- Vous avez conclu des choses sans rien savoir.
- Stiles...
- Je ne veux plus vous voir, ni vous parlez. Mais nous allons en cours ensembles. Alors dis bien aux autres de ne pas m'approcher, sinon je les aspergerais d'aconit. Et l'interdiction d'approchement compte pour Lydia et toi.

Il ferma ensuite la porte ne pouvant plus faire face au regard de son amie. Amie, la fille Argent l'était devenue pendant la période qu'il devait jouer au pigeon voyageur entre Scott et elle. Ils avaient appris à se connaître, à voir leurs points communs. Ils révisaient même ensemble quand Scott travaillait chez Deaton. Mais aujourd'hui, tout était finit.

Il retourna dans le salon. Il remit en marche son film, mais ne mangea plus. Cette petite entrevue lui avait coupé l'appétit.

Il soupira en passant une main dans ses cheveux. D'avoir vu Alison lui raviva la douleur de son cœur et le replongea dans ses souvenirs sur le commencement de cette mauvaise plaisanterie.

C'était un soir où il faisait son devoir avec Isaac au loft. Son père l'avait appelé pour lui dire qu'il ne rentrerait pas, une urgence. Derek lui avait donc proposé de manger avec eux. Il lui avait demandé pourquoi il était si gentil, comme réponse, il avait reçu une frappe sur la tête et le loup lui avait susurré dans l'oreille que s'il ne se taisait pas, c'était lui qu'il mangerait. Il avait entendu le rire d'Isaac, puis ce dernier avait dit que Derek aimerait bien le manger. L'alpha avait grogné, mais il n'en avait pas tenu compte, il n'avait vu que le sourire que lui faisait son louveteau. Il avait osé jeter un regard vers ce dernier et avait remarqué que le brun le regardait. Ils avaient détourné le regard en même temps.

Son malaise avait continué car Isaac les avait laissés seul pour aller acheter des pizzas. Au départ, il n'avait rien dit, mais il n'était pas du genre à rester muet, alors il avait commencé à parler après s'être levé. Cela n'avait pas duré, il s'était vite retrouvé plaquer contre la bibliothèque. Il n'avait pu regarder l'alpha sans sentir ses joues rougir. Le souffle chaud de ce dernier contre son visage ne l'avait pas aidé à se calmer. Puis il ne savait plus vraiment comment cela s'était passé, mais il s'était retrouvé à embrasser fougueusement Derek. Le bras droit du brun était autour de ses hanches, alors que sa main gauche était sur son cou. Il avait passé sa main droite dans les cheveux noirs de l'alpha et il caressait la barbe coupé court de ce dernier de sa main gauche. Quand leurs lèvres s'étaient séparées, n'ayant plus de souffle, il n'avait rien pu demander qu'Isaac était de retour. Il avait pensé à ce moment-là que Jackson et le reste de la meute avait probablement raison, Derek avait peut-être des sentiments pour lui.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 05 Oct 2018 08:55 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Oct 2012 13:13
Messages: 486
Localisation: Au soleil à Hawaii!!
J'aime beaucoup cette fic :bravo: :bravo: !!! j'ai dévoré tout les chapitres d'un coup !! La meute et Derek sont allés beaucoup trop loin :evil: :evil: !! surtout Derek !!!
Vivement la suite !! :suite: :suite:

:bye: :bye: :bye:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 05 Oct 2018 10:16 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Je t'aime pour ce commentaire. Voici la suite ^^ La fic étant finie sur mon blog.

Chapitre 4

Qu'il avait été naïf ! Comment avait-il pu croire que Derek s'intéressait à lui ? Il avait prit un coup de trop sur la tête pour avoir pensé cela. Enfin, l'alpha lui avait bien fait croire en tout cas. Ce baiser n'avait été que le premier de bien d'autres et de bien plus.

Il se plongea dans d'autres souvenirs...

Après la soirée pizza, Isaac l'avait salué et il était allé se coucher car il était tard. Derek l'avait raccompagné chez lui. Il allait rentrer dans sa maison quand le brun l'avait plaqué contre la porte. Ce moment-là, il s'en rappelait très bien, c'était lui qui s'était avancé et avait embrassé le brun. En réalisant ce qu'il avait fait, il avait voulu se reculer, mais il n'avait pu que détourner la tête en babillant des excuses. Il avait été arrêté par l'une des mains de Derek qui lui avait tourné le visage pour lui faire face, puis par ses lèvres pour un nouveau baiser.

- Vais-je bientôt mourir pour que tu sois aussi attentionné ?

Comme réponse l'alpha l'avait frappé à la tête et lui avait souhaité bonne nuit et de faire attention le lendemain. Il allait récupérer sa voiture.

Tout cela parce qu'une autre meute était présente que Derek avait agit ainsi envers lui, pour qu'il sente comme lui. Était-il obligé d'aller aussi loin ? De coucher avec lui ? De lui dire qu'il l'aimait ? Qu'il était le seul à qui il avait ouvert son cœur depuis Kate ? Dire que cette histoire était de la comédie.

Quand il l'avait revu le lendemain, il n'avait pas su comment agir envers lui, surtout que le reste de la meute était présente. A son grand étonnement, c'était le brun qui avait engagé le premier pas en posant une main sur son dos et en lui effleurant sa main, sans que les autres ne s'en aperçoivent. Enfin, peut-être que si, vu que tout était planifié.

Il soupira en sortant de ses pensées. Il se leva pour aller chercher à boire. Il n'avait plus envie de pleurer, il n'était plus triste, mais dégoûté.

Il soupira une nouvelle fois en se rendant compte que son film était presque finit. Il le remit au début et le regarda en se concentrant.

¤¤¤

Il finissait de visionner le cinquième film Marvel. Il mit le sixième puis il se figea en réalisant lequel c'était. Il l'avait vu pour la première fois avec Scott à sa sortie et la seconde fois quand il était sorti en dvd. Scott, son frère de cœur lui manquait, il aimerait lui pardonner, mais il n'y arrivait pas. Il était celui qui aurait pu lui dire de ne pas s'accrocher à l'alpha, que Derek n'était pas un homme pour lui. D'ailleurs Scott ne faisait pas vraiment parti de la meute, alors pourquoi avoir fait parti de ce complot ? Les autres l'avaient-ils menacé ou fait peur en disant qu'il était en danger, que c'était la seule chose à faire pour le protéger ? Son frère de cœur aurait du se battre contre l'idée. Mais peut-être avait-il capitulé pour les beaux yeux d'Alison, ou s'en foutait-il simplement ? Peut-être qu'il ne comptait pas pour lui.

La troisième fois qu'il avait vu ce film, s'était avec la meute pour la soirée organisée quand il avait officialisé son ''couple'' avec Derek. L'alpha avait demandé à tout le monde de venir, proposant une soirée de meute, film et bouffe. Quand tout le monde était arrivé, Jackson avait demandé ce qu'il se tramait pour qu'une telle soirée soit organisée ou qu'il avait inventé cela pour les faire venir pour un entraînement surprise. Derek l'avait enlacé et avait simplement annoncé qu'il avait trouvé son compagnon. Le soulagement de tous avait été presque euphorique. Il avait cru sur le moment que c'était car Derek était taciturne, agressif et plongé dans le passé, mais la vérité était tout autre, il le savait à présent. Il avait regardé le film, blottit dans les bras du brun qui lui caressait les cheveux et la nuque.

- Stiles ? Fiston ?
- Papa ?! Que fais-tu déjà à la maison ? Il n'est que... vingt et une heure ?!

Il était resté dans ses pensées toute la fin de journée, le début du dvd tournait en boucle.

- Tu vas bien ?
- Oui, oui. Tu as pris les pizzas à quoi ?
- Viens voir.

Il se leva et suivit son père dans la cuisine.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 07 Oct 2018 12:28 
Hors ligne
Ouh là... ça commence à devenir grave !

Inscription: 25 Juin 2011 15:21
Messages: 3534
Localisation: here, there and everywhere
J'ai hâte de connaitre la suite...

L'excuse de Derek me semble un brin foireuse, et j'espère que le loup-garou s'en mordra les doigts (et les autres aussi !)

_________________
Déesse du McDanno
(copyright SeishiroS74)

Membre de la SAMD
Spoiler: Montrer
Image

Part of the Pack
Spoiler: Montrer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 09 Oct 2018 17:47 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Chapitre 5

C'était la rentrée. Stiles devait aller en cours, mais il ne voulait pas voir la meute. Il avait vécu presque deux semaines enfermé chez lui pour être sûr de ne pas les croiser dans la rue, au supermarché... Il espérait qu'Alison avait fait la commission à tous. Malgré tout, alors qu'il finissait de s'habiller, il mit une chaîne avec un médaillon, où à l'intérieur se trouver une plante qui repoussait les loups-garous. Il l'avait demandé à Deaton qui lui avait amené la veille. Le plante ne repousserait la meute que de quelques mètres, les empêchant de s'assoir à ses côtés en classe, mais cela été suffisant pour être en paix.

Après avoir déjeuné rapidement, il partit au lycée.

En arrivant au parking, il soupira de soulagement en ne voyant aucune des voitures appartenant à la meute, ni la moto de Scott. Il sortit de sa voiture et vérifia une nouvelle fois qu'aucun de ses anciens amis étaient encore présents.

Il entra ensuite dans l'établissement et rejoignit sa classe, après avoir vérifié le panneau à l'accueil. Il était malheureusement dans la même classe que tous. Un fait presque impossible, mais il se douta que la meute y était pour quelque chose.

Il se passa un peu plus de dix minutes avant que Scott, suivit des autres n'arrivent. Il serra son médaillon dans sa main droite, appréhendant que cela ne fonctionne pas, mais aucun des loups ne purent l'approcher. Alison et Lydia firent faire de même. Il soupira de soulagement. Il pouvait se concentrer sur ses cours si la meute faisait ce qu'il avait demandé.

¤¤¤

A la pause repas, il mangea à la table de Greenberg et de Jared. Ils parlèrent de jeux vidéo, ce qui fit qu'il ne vit pas le temps passer et il put même sourire, ce qu'il n'avait pas fait depuis des jours.

¤¤¤

Dès le dernier cours, il courut à l'extérieur évitant la meute, mais il se figea en approchant de sa voiture. Derek était là, adossé à sa jeep. Il inspira un bon coup et s'avança vers sa portière. Son prétendu petit-ami put lui agripper le bras gauche, mais le relâcha vite.

- Stiles je t'en prie, laisses-moi-t'expliquer.
- Il n'y a rien à expliquer. Tu m'as pris pour un con, tu t'es foutu de moi.
- Je t'ai menti pour te protéger, mais j'étais sincère dans mes sentiments. Je t'aime Stiles.
- Même si c'est vrai, je ne te crois pas. Tu m'as trahi, perdant ainsi ma confiance.

Il monta dans sa jeep et démarra. Lorsqu'il fut assez loin pour que des oreilles lupines ne puissent pas l'entendre, il laissa échapper un sanglot. Il savait que la plante dans son médaillon avait empêché l'alpha d'entendre l'accélération de ses battements de cœur à l'entente de son ''je t'aime'', mais il était vite parti pour que son ancien amant ne voit pas ses larmes. Il ne voulait pas se montrer faible devant lui.

En rentrant chez lui, il monta en vitesse dans sa chambre et s'effondra sur son lit en enfouissant son visage dans son coussin.

'' Je t'aime''. Derek lui avait déjà dit.

La première fois, c'était pour leur premier mois ensemble. Ils étaient tous allés se baigner à la plage de la ville d'à côté. Le soir, après un repas prit en amoureux, ordre de Lydia, ils avaient rejoins les autres pour une ballade au clair de lune. Alors qu'il riait en regardant Jackson et Isaac se disputaient comme deux gamins, Derek l'avait enlacé par derrière et lui avait murmuré au creux de son oreille droite qu'il était beau et qu'il l'aimait. Lui qui avait toujours un flot de paroles à toute épreuve, il n'avait rien su répondre. Il s'était simplement retourné dans les bras du brun et l'avait embrassé tendrement.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 09 Oct 2018 17:49 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Chapitre 6

Stiles aurait du comprendre à la façon dont Derek lui avait dit je t'aime la première fois que c'était faux. Comment un coincé des sentiments comme l'alpha avait pu lui dire aussi facilement ses sentiments ? C'était ridicule et il avait été pathétique d'y croire. Comme si Derek sexy hale pouvait être amoureux de Stiles hyperactif Stilinski.

Le cœur au bord des lèvres, il commença ses devoirs.

¤¤¤

Il en avait marre. Presque deux semaines que les membres de la meute pleurnichait quand il passait près d'eux et qu'il croisait Derek devant sa jeep chaque soir. Il n'en pouvait réellement plus.

En sortant des cours ce vendredi, la meute derrière lui, il craqua.

- Bien, vous voulez que l'on parle, alors rendez-vous devant chez toi Derek.

Sur ce, il monta dans sa jeep et démarra en direction du loft.

Il arriva sur le parking, suivi de peu des autres. Il sortit de sa voiture et se posa contre sa portière. Les loups, Alison et Lydia lui firent face.

- Je vous écoute.
- Nous avions peur pour toi. Nous avions entendu des membres de cette meute que tu avais une odeur spéciale. Commença Isaac.
- Nous en avons parlé à Derek...Continua Erica.
- Et il a décidé de me faire croire qu'il était amoureux de moi, pour qu'il puisse m'imprégner de son odeur.
- Je suis réellement amoureux de toi Stiles. Lui dit Derek.
- Mais tu ne l'étais pas au début, tu m'as menti.

L'alpha baissa la tête.

- Vous vouliez me protéger car je suis le plus faible, mais en réalité, je suis votre faiblesse. L'alpha de cette meute m'a dit que j'étais un membre important pour cette meute, un émissaire puissant, mais il avait tort Même si tu m'aimes vraiment Derek, jamais je ne pourrais t'aimer à nouveau, tu t'es joué de moi. Scott, entre nous s'est fini, je pense même que c'est encore plus difficile de te dire ces mots que lorsque je les dis à Derek. Tu étais toute ma vie Scott, mon meilleur ami, frère de cœur, mon âme sœur. Tu disais ne pas faire parti de cette meute, mais tu as suivi le plan de tous. Tu aurais pu me prévenir, mais tu ne l'as pas fait. Isaac, Erica, même toi Jackson, je croyais que les choses avaient changé entre nous, mais je me suis trompé aussi. J'ai vraiment tout eu faux avec vous. Je regrette la nuit où j'ai trainé Scott à la recherche de ce corps.

Sur ce, il remonta dans sa jeep et s'en alla.

¤¤¤

Il sentit des baisers sur sa nuque, puis sur ses épaules alors qu'une main lui caressait son torse.

- Je ne dors pas beaucoup, mais j'ai quand même besoin de sommeil Derek.
- Ton odeur m'attire trop pour te laisser dormir plus longtemps.
- Je vais mettre un tee-shirt alors et laisses-moi dormir.
- Tu ne me disais pas cela hier soir et encore à deux heures du matin, ainsi qu'à....
- J'ai compris. Le coupa-t-il. Mais j'ai réellement besoin de dormir un peu avant que les autres n'arrivent.
- Tu dormiras ce soir, tu dois aller chez ton père.

En sentant la caresse insistante, il soupira.

- Tu es vraiment...

Il se fit couper la parole par les lèvres de son amant.


¤¤¤

Il se réveilla les larmes aux yeux après avoir rêvé d'un souvenir avec Derek. Pourquoi ce dernier voulait autant coucher avec lui ? Pour l'imprégner ? Mais Devaient-ils le faire autant souvent ? Son odeur n'était pas suffisamment sur lui ? Il devait cesser de se poser ces questions, cela ne servait à rien. Derek et la meute s'étaient moqués de lui, ils l'avaient brisé.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 12 Oct 2018 17:05 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Chapitre 7

Stiles avait passé son week-end enfermé dans sa chambre. Il avait poussé son père à aller voir Mélissa le dimanche comme il l'avait fait les semaines qui avaient suivi la trahison de la meute.

¤¤¤

Le lundi, Scott n'était pas présent au lycée et les autres loups avaient des têtes affreuses. Ils étaient très cernés et pâles. Même les humains de la meute n'étaient pas au mieux de leurs formes.

A la sortie des cours, il vit Derek, ce dernier avait l'air autant mal que sa meute. En le regardant un peu plus, il avait l'impression qu'il allait encore plus mal et il était presque sûr de l'avoir entendu couiner. Ou était-ce simplement un crissement de pneu ? Il détourna la tête et alla dans sa jeep. Malgré lui, il s'inquiétait un peu pour eux, mais il n'en montra rien.

¤¤¤

Jeudi soir, il était presque une heure du matin, il faisait encore ses devoirs car il avait regardé un film avant, quand il entendit un grognement et un juron. Il reconnait la voix de Derek. Cela dura un moment. N'en pouvant plus, il alla voir à sa fenêtre. Son ex essayait de passer la barrière de sorbier.

- Fais moins de bruits, sinon tu vas réveiller mes voisins.
- Je m'en contre fou, je veux venir dans ta chambre pour te parler.
- Tu ne pourras jamais passer cette barrière, tu n'es pas un vrai alpha, tu as dû tuer ton oncle qui l'était pour le devenir.

Derek arrêta de forcer contre la barrière et recula. Grâce à la légère lumière du lampadaire qui traversait à travers le feuillage de l'arbre, il put remarquer que son ex avait levé le visage vers lui et que son regard était blessé. Mais il ne put rien dire de plus, que le brun s'en alla.

Il s'en voulait un peu, mais il n'avait dit que la vérité.

¤¤¤

Vendredi, toujours pas de Scott et la meute se trainait dans les couloirs.

En sortant des cours, il alla voir son père, il se demandait s'il y avait eu une attaque d'une autre meute ou autre.

- Stiles ? Tout va bien fiston ? Lui demanda son père quand il le vit entrer dans son bureau.
- Oui, enfin...
- Fiston ?
- Scott ne vient plus en cours et les autres, on dirait des zombies.

Il vit son père porter son regard vers sa fenêtre, il savait qu'il faisait cela quand il voulait cacher quelque chose.

- Papa, dis-moi. Il y a une autre meute ? Des sorciers ? Des monstres san...
- Non, rien de tout cela.
- Alors quoi ?
- Stiles.

La façon dont son paternel venait de prononcer son prénom lui rappelait quand ce dernier lui avait appris que sa mère était malade. Il se sentit fléchir.

- Fiston, assieds-toi.
- Que se passe-t-il papa ?
- Je ne sais pas vraiment, enfin que pour Scott. Depuis que tu as eu ta conversation avec la meute et lui, Scott s'est enfermé dans sa chambre. Il ne mange pas, il se lève à peine. Melissa m'a dit que les premiers jours il perdait le contrôle, mais depuis mardi, plus rien, il est encore plus amorphe.
- Melissa doit m'en vouloir.
- Non, elle comprend ta colère, mais elle s'inquiète pour son fils.
- C'est bizarre, c'est comme s'il avait perdu sa compagne, mais je ne suis pas...

Il se figea puis se frappa le front.

- Stiles ?
- Quand Aedan m'a dit que j'étais un émissaire puissant, le cœur de la meute, je n'y avais pas cru après ce qu'ils m'avaient fait, mais s'il avait raison, le fait que je sois en froid avec eux cela les affecte.
- Tu sais quoi faire ?
- Je crois, mais je ne sais pas si j'en suis capable.
- C'est-à-dire ?
- Je dois leur pardonner.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 12 Oct 2018 17:06 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Chapitre 8

- Tu sais quoi faire ?
- Je crois, mais je ne sais pas si j'en suis capable.
- C'est-à-dire ?
- Je dois leur pardonner.

Son père lui serra l'épaule gauche. Stiles le regarda tristement.

- Je sais que je dois le faire pour qu'ils aillent mieux, mais...
- Ton cœur ne veut pas le faire.
- Non. Ils m'ont tellement fait souffrir, je ne peux pas leur pardonner aussi facilement. Puis avec les trucs magiques comme ça, autant cela ne fonctionnera pas, puisque je ne le penserais pas.
- Personne ne peut t'aider à prendre tout en compte ?

Il aurait pu demander à Deaton, mais le vétérinaire appréciait trop Scott pour lui donner un avis sincère. Alors qui pourrait....Aedan.

Il se leva.

- Je dois passer un appel. On se voit à la maison.

¤¤¤

Il triturait son téléphone depuis vingt minutes, il ne savait pas s'il devait l'appeler ou non. Pas qu'Aedan ne veuille pas l'entendre, mais il avait peur d'entendre les réponses de l'alpha par rapport à ses questions.

En voyant la photo de la meute et lui qu'ils avaient faite cet été, il prit sur lui et une grande inspiration avant d'appuyer sur la touche appel.

- Allo Aedan ?
- Bonsoir grand émissaire.
- Je t'ai dis de m'appeler Stiles.

Il l'entendit rire.

- Désolé, mais même à travers le téléphone ton aura m'enveloppe et je ne peux pas me permettre tant de familiarité.

Il était donc autre chose qu'un simple humain hyperactif pathétique.

- Quand je suis venu te voir, tu m'as dit que j'étais plus qu'un émissaire.
- Oui.
- Que se passerait-il si je rejetais la meute ?
- Tu les tuerais.

Heureusement qu'il était assis, sinon il serait tombé tellement il tremblait et son cœur battait la chamade. Une crise de panique l'envahissait.

- Et si je retournais vers eux ?
- Je ne sais pas. Je ne connais pas l'étendu de tes pouvoirs.
- D'accord, merci Aedan.

Il raccrocha et s'allongea complètement, il ne pouvait pas calmer cette crise de panique. Il avait condamné les membres de la meute. Il ferma les yeux. Il vit le regard chocolaté tendre de Scott, le sourire d'Isaac. Il sentit le parfum fleuri de Lydia. Il ressentit l'étreinte d'Erica et celle d'Allison, l'ébouriffement de ses cheveux de la main de Jackson, la main chaude de Peter sur sa nuque, les baisers de Derek. Non, même s'il leur en voulait encore, il ne pouvait pas les laisser mourir, surtout par sa faute.

Sa crise de panique était parti, il se leva, il avait prit sa décision et il allait commencer par la personne la plus importante pour lui. Il laissa un mot à son père et s'en alla.

¤¤¤

Il était nerveux, c'était la première fois qu'il frappait à cette porte.

- Bonsoir Stiles. Lui dit Melissa

Il soupira intérieurement de soulagement car elle lui avait parlé avec douceur.

- Je peux aller le voir ?
- Oui, bien sûr. Vas-y. Ne frappe pas, il ne lui répondra pas.

Il se sentit vraiment mal en entendant cela. Il commença à monter, mais il s'arrêta dans les marches en entendant Mélissa.

- Merci d'être venu.
- Tu n'as pas à me remercier. Je dois plutôt m'excuser pour son état.

Pour simple réponse, elle posa un baiser sur son front. Il reprit sa marche et entra dans la chambre de son brun adoré. Ce dernier avait les yeux fermés. Il s'assit à ses côtés sur le lit et caressa les cheveux de Scott. A ce contact, ce dernier ouvrit les yeux, mais il continua de lui caresser sa tignasse.

- Hey mon loulou.
- Stiles ?
- Oui.
- Tu es vraiment là ?

Son brun se mit à pleurer.

- Je suis tellement désolé Stiles. Pardonnes-moi je t'en supplie. Je ne veux pas te perdre. Tu es tout pour moi.
- Si je suis là, c'est que je t'ai pardonné.

Scott se redressa et le serra dans ses bras toujours en pleurant. Il lui caressa le dos en ayant les larmes aux yeux.

- Merci Stiles, merci.

Il l'enlaça à son tour et posa un baiser dans ses cheveux.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 16 Oct 2018 08:22 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Chapitre 9

Après avoir quitté Scott, Stiles passa voir Allison. Cette dernière l'avait enlacé un long moment en pleurant elle aussi et en lui demandant pardon. Ensuite il était allé voir Lydia. Elle avait été plus réservée, mais elle lui avait aussi demandé pardon.

Il était à présent devant la porte du loft. Il n'avait pas à aller chez Jackson, il savait que ce dernier serait là. Il ouvrit la porte, le grincement attira le regard des loups présents. Ils étaient presque tous là, il ne manquait que Derek. Son prénom fut prononcé par tous.

- Stiles.

En voyant leurs visages, il eut mal. Isaac avait les larmes aux yeux et il était recroquevillé dans le coin du canapé. Jackson et Erica étaient effondrés à ses côtés. Peter se leva de son fauteuil pour venir vers lui, mais trébucha. Il le rattrapa.

- Merci.

Il l'aida à se rassoir. Il se rendit compte combien les loups étaient vraiment faibles.

- Je suis désolé. Dit-il.
- Tu n'as pas à être désolé. Dit Peter.
- Si, car par ma faute, vous êtes dans cet état.
- Comment ça ? Demanda Jackson.
- Je suis un émissaire supérieur, mes actes et paroles vous affectent. En gros, je suis le cœur de cette meute.
- Et mon compagnon.

Il leva la tête en entendant la voix de Derek. Ce dernier était à l'étage, il devait sortir de sa chambre.

- Je sais que tu en doutes, mais je t'aime Stiles. J'ai arrêté de nier ce que je ressentais et mon attirance pour toi quand j'ai commencé à sortir avec toi. A ce moment-là, j'ai compris que tu étais mon compagnon.

Il aurait aimé le rejoindre et le serrer dans ses bras, mais un petit couinement se fit entendre, il savait de qui il venait. Il alla auprès d'Isaac et le prit dans ses bras.

- Je vous ai tous pardonné. Mais maintenant, peu importe les menaces, parlez moi en avant d'agir ainsi, d'accord ?
- Oui.

Il sentit les mains d'Isaac accrocher son tee-shirt derrière son dos. Il sentit ensuite des corps contre le sien.

- Câlin groupé ? Ça me va.

Il entendit des petits rires et il sentit des larmes glisser dans son cou. Il l'avait déjà senti quand Scott et Allison l'avaient enlacé, mais c'était bien plus fort à présent, il ressentait les émotions de tous. Il se sentit bien.

Quand les loups le lâchèrent, il vit que Derek était resté en haut, mais qu'il le regardait en souriant tendrement. Il voulut se lever, mais Isaac le tenait toujours fermement. Il lui caressa la nuque.

- Je reviens.
- Tu m'as pardonné moi aussi ?

Il était très étonné de le voir autant touché que Scott, mais il comprit, il disait toujours qu'Isaac était son bébé.

- Oui, mon louveteau.

Ce dernier leva le visage vers lui, il lui essuya ses larmes et posa un baiser sur son front. Son bébé lui sourit puis il le relâcha.

Il embrassa les fronts des autres loups puis il alla à l'étage en ne quittant pas le regard de Derek.

- Je dois te parler et même si mes discours à rallonge t'agace, tu devras ma laisser parler.
- D'accord.

Il entra dans la chambre de l'alpha et ils s'assirent tout deux sur le lit.

- Déjà Derek, je suis désolé pour ce que je t'ai dit la dernière fois. Tu sais, par rapport au truc d'alpha.
- Tu avais raison, je suis devenu alpha en tuant Peter qui l'était, pas car j'en ai la force intérieure.
- Mais tu es quand même un bon alpha. Je n'en ai jamais douté. D'ailleurs, rien que le fait que Jackson soit venu dans ta meute en est une preuve.

Son compagnon lui sourit. Il ferma un instant les yeux quand Derek lui caressa sa joue gauche.

- Merci. Lui dit ce dernier.
- Derek, j'ai besoin de....

Il se fit taire par les lèvres de l'alpha.

- Tu l'as ressenti non ? L'énergie de la meute. Si tu l'as ressent ainsi, c'est que tu es lié à l'alpha, que tu es son compagnon.
- Et qu'en penses l'alpha en question ? M'aime-t-il assez pour m'accepter en t'en que compagnon ?

Il eut sa réponse quand Derek l'allongea sur le lit se plaçant au-dessus de lui et l'embrassa langoureusement.

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Te protéger c'est un jeu-Teen Wolf-Stiles/Derek-G
MessagePosté: 16 Oct 2018 08:22 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2011 22:49
Messages: 833
Localisation: face à l'océan
Epilogue

Trois semaines venaient de passer. Toute la meute allait mieux. Chaque membre avait des attentions envers Stiles, même s'il leur avait pardonné. Il était presque tout le temps collé par Scott et Isaac.

Il sortit de ses pensées en sentant l'étreinte de Derek se resserrait alors qu'il dormait. Les fauteuils et le canapé du loft avaient été poussés pour que des matelas et des couvertures puissent être installés. Peter avait adoré l'idée car dans le temps où Talia était l'alpha, ils le faisaient souvent. Il n'avait pas osé dire que l'idée venait d'Aedan. Depuis son appel de la dernière fois, l'alpha prenait de ses nouvelles et le conseillait sachant qui il était pour la meute.

- Dors.

Il sursauta.

- Désolé, je t'ai réveillé ? Demanda-t-il à son compagnon.
- Non, j'ai juste senti que ton corps n'était pas détendu, donc que tu étais réveillé.
- Tu as senti ? C'est notre lien, c'est ça ?
- Oui.

Il se blottit un peu plus contre lui.

- Reposes-toi, il est tard. Demain il y a le repas de la meute.

Un dimanche sur deux, ils se réunissaient tous au loft. Car ils avaient repris les dimanches en famille avec Scott et sa mère.

Il sentit du mouvement contre son dos, il sourit en comprenant qu'en venant se blottir contre Derek, Isaac et Scott avaient perdu leur contact avec lui. Les deux louveteaux étaient venus se coller contre lui.

Il ne savait pas si c'était l'odeur de son compagnon ou la chaleur de ses deux bébés loups, mais il se sentit sombrer dans l'inconscience.

¤¤¤

Il se retint de rire en voyant Derek aussi nerveux. Ce dimanche, son père avait invité son petit-ami à venir chez eux pour le repas en famille pour qu'il soit officiellement présenté en tant que son compagnon.

- Derek, calmes-toi. Ce n'est qu'un repas.
- Mais je n'ai jamais était réellement seul avec ton père depuis que enfin...
- Depuis que tu m'as fais croire m'aimer et que je t'avais invité à la maison pour te présenter officiellement en tant que petit-ami ?
- Oui.
- Pourtant il vient ici une semaine sur deux.
- Tu n'as pas remarqué que je faisais tout pour éviter de rester prés de lui ?

Il sourit un peu plus.

- Si, tout le monde l'a remarqué, mon père aussi et cela l'amuse beaucoup.

Il le vit soupirer et passer sa main droite dans ses cheveux noirs. Il se leva et il enlaça son compagnon, puis il posa un baiser sur la peau de son cou. Il sentit son brun se détendre et il l'entendit soupirer de bien être. Un autre ''don'' mélange entre le lien compagnon et celui d'émissaire supérieur. Son petit-ami se tourna et il l'embrassa langoureusement.

- Même si je rêverais continuer et finir sans vêtements, nous devons y aller.
- Tu ne perds rien pour attendre. Grogna son loup.
- D'ailleurs tu devras attendre, puisqu'on ne se verra pas avant mardi soir.

Il lui sourit et lui vola un baiser avant de vite sortir de la chambre.

¤¤¤

Il avait souffert à cause de la meute et de son compagnon, mais à présent il était heureux grâce à eux.

FIN

_________________
Qu'est-ce qu'un homosexuel? Un homme qui a tout compris aux femmes. Olivier de Benoît.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com