Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Pas de news actuellement

Nous sommes le 23 Fév 2018 07:24

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: fic Alexandre (A/H)
MessagePosté: 15 Aoû 2005 20:28 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Fév 2005 18:06
Messages: 324
Localisation: partout et nulle part
Coucou! Je viens apporter ma modeste contribution au club des fans d'Alexandre. :D Comme d'hab' j'ai un mal de chien à trouver un titre alors j'en mettrais un plus tard. C'est un one-shot, pas de lemon et j'espère que c'est pas trop pourri!

Alexandre, debout à la fenêtre de sa chambre, regardait pensivement les rues animées de Pella, grouillantes de monde dans la chaleur de l’après-midi. Il venait de rendre visite à sa mère et comme souvent, ses paroles l’avait plongé dans le souci et l’incertitude.
Fascinante et cruelle Olympias ! Aussi belle qu’elle était forte, elle avait passé sa vie à se battre pour garder sa dignité en face d’un mari qui la traitait comme une moins que rien. La dernière offense en date avait été d’engrosser Eurydice, une fille qui aurait pu être la sienne et qui serait bientôt la deuxième femme du roi Philippe II de Macédoine. Son seul amour sur cette Terre était son fils unique qu’elle couvait à la manière d’une tigresse alors qu’il avait presque vingt ans. Alexandre était bien conscient d’avoir été forgé par elle plus que par son père. Il était le fils de sa vengeance et de son ambition - elle l’avait dit clairement, dans un rugissement de rage tandis que son père tentait de la violer. Elle ne cessait de lui répéter qu’il était le fils de Zeus et pas de cet ivrogne grossier. Ses yeux lançaient des éclairs quand elle parlait de lui. Dans ces moments-là, cette femme dont la beauté semblait inflétrissable se transformait en vipère comme celles dont elle aimait tant la compagnie.
Ce jour-là, elle avait évoqué ce qui se passerait si Eurydice accouchait d’un garçon. Philippe éliminerait sa première femme et Alexandre serait envoyé en mission-suicide pour que la succession revienne à l’enfant. Il avait tressailli en écoutant ce sombre présage mais n’avait voulu y croire. Philippe l’avait formé pour être roi, il lui paraissait inconcevable qu’il changeât d’avis de cette manière. Sa mère exagérait, aveuglée par sa haine. En guide de sa vie qu’elle avait toujours été, elle lui avait conseillé de se marier très vite avec une Macédonienne pour mettre son père dans l’obligation de le désigner comme successeur.
Son mariage…Comment le pourrait-il ? Avec qui ? Il n’avait pas la moindre femme dans son cœur. Son seul amour était de ceux qui ne s’officialisent pas.
- Alexandre ?
Une douce voix derrière lui. Il se retourna et fit face à deux yeux pers sublimés par le khôl. Une main vint lui caresser la joue.
- Tu me sembles bien songeur…A quoi penses-tu ?
Alexandre sourit et embrassa la main posée sur son visage. Héphaistion, son ami d’enfance et le seul amour de sa vie. Il était le seul, hormis le roi et la reine à avoir le droit d’entrer n’importe quand dans ses appartements. Alexandre se réjouissait de l’avoir permis à cause de moments comme celui-là : quand Héphaistion apparaissait à ses côtés au moment où il ressentait le besoin de le voir. Son visage, encadré de longs cheveux bruns, s’inclina sur le côté avec une tendre sollicitude :
- Tu as l’air si mélancolique Prince…
- Ne m’appelle pas Prince ! Pas toi…
Alexandre croisa les bras et fit quelques pas au hasard en marmonnant :
- Ma mère ne cesse de me parler de mariage. Tu sais…la rengaine habituelle.
Comme il lui tournait le dos, il ne put voir la légère altération sur le visage de son compagnon qui demanda :
- Et que comptes-tu faire ?
- Je sais qu’il me faudra me marier tôt ou tard. Je dois avoir un héritier…
Héphaistion sourit tristement. Bien sûr cela était inévitable mais il ne pouvait s’empêcher de sentir une pointe de douleur en imaginant Alexandre lié à une femme.
- Tu penses à quelqu’un en particulier ?
Alexandre interrompit ses pas et se tourna vers lui. La nuance de tristesse dans sa voix n’avait pas échappé à son oreille attentive. Ses yeux noirs se rivèrent aux siens et il ne répondit qu’un seul mot :
- Non.
Un silence tomba entre eux pendant quelques secondes, le temps qu’Héphaistion comprenne tous les non-dits contenus dans ce mot et dans le regard profond de son amour. Puis la raison de sa visite se rappela brutalement à son esprit :
- Ton père projette de repartir à la conquête de la Perse dans quelques mois. Il te veut avec lui comme général.
- Vraiment ?
Le rêve d’Alexandre : écraser l’empire perse et étendre la puissance de la Grèce à tout le monde connu. Apporter la liberté et la lumière de la civilisation hellénique à tous les peuples prisonniers du joug de Darius III.
- Jamais mon père n’avait sollicité ma présence à l’une de ses campagnes !
- Tu devrais être content ! Il te donne enfin une chance de prouver ta valeur.
- Et il ne sera pas déçu ! J’en ai assez des entraînements de l’Académie Militaire et Bucéphale n’est pas un cheval de manège. Je rêve de vraies batailles !
Héphaistion sourit. Tout d’un coup, le voile qui recouvrait les yeux d’Alexandre s’était relevé. Deux étoiles brillaient dans la nuit de ses yeux comme à chaque fois qu’on lui parlais de gloire et de grandeur.
- Viendras-tu avec moi Héphaistion ?
- Seulement si tu m’enrôles avec toi !
Alexandre s’avança et prit son visage entre ses mains :
- Comment pourrais-je me passer de toi ? Si les dieux sont avec moi, cette campagne m’ouvrira la porte de mon Grand Rêve. Je n’envisage même pas de le réaliser sans toi à mes côtés.
- Aaaah…Ton Grand Rêve. Depuis l’âge de seize ans, tu m’en parles et n’en démords pas.
Alexandre ne fut nullement vexé par la pointe d’ironie qui perçait dans le ton d’Héphaistion car ils avaient déjà évoqué le sujet de nombreuses fois et il savait que son compagnon partageait ses idées. Au contraire, son sourire s’élargit et sa voix se fit passionnée :
- Le plus grand Empire que la Terre aie connu Héphaistion ! De la Grèce à l’Océan Extérieur, des milliers de peuples vivant sous la protection d’un seul roi, sous MA protection ! Ce serait fabuleux, un exploit digne des anciens mythes ! Je suis sûr que même mon père n’en a jamais rêvé !
Héphaistion se mit à rire :
- Oh non ! Tu es le seul à être assez fou pour cela !
- Me suivras-tu ?
- Jusqu’au bout du monde.
- Alors tu es aussi fou que moi.
Héphaistion fut submergé d’une chaleur heureuse. Le Soleil était juste derrière Alexandre et le contre-jour lui faisait une couronne de lumière au-dessus de ses boucles dorées. Oh comme il l’aimait ! Il aimait sa beauté lumineuse mais également sa fougue, son entêtement, sa fierté, son courage et même ses colères intenses et brèves comme des orages d’été. Ce rêve insensé nourrissait sa vie.
- Megas Alexandros, murmura-t-il.
- Que dis-tu ?
- C’est ainsi qu’ils t’appelleront si tu réussis- et je sais que tu le feras. Ton nom traversera les âges tel une étoile filante.
- Nos deux noms Hephaistion ! Comme Achille et Patrocle.
Alexandre se détourna pour faire face au Soleil. Les broderies d’or de sa tunique et le bandeau de son front étincelaient et projetaient des reflets sur les murs de la chambre.
- Je n’y arriverais pas sans toi, déclara-t-il.
- Tu te sous-estimes ! Tu es fait pour ça Alexandre !
- Tu te souviens de ce qu’Aristote nous disait sur l’amour entre hommes ? Que s’ils s’aimaient de l’amour d’Aphrodite, c’était une faute grave qui n’apportait que des malheurs ?
Il émit une exclamation méprisante :
- Vieux fou ! Je prouverais qu’il se trompait là-dessus et sur d’autres choses encore. A ton avis Héphaistion, qu’est-ce qui motivait Achille ?
- La recherche de la gloire.
- Oui, c’est ce que l’histoire a retenu. Mais je suis persuadé qu’il puisait sa force dans quelque chose de beaucoup plus simple et de plus humain.
Héphaistion devina de quoi il parlait :
- L’amour de Patrocle ? dit-il en haussant les sourcils. Voilà bien une façon de le descendre de son piédestal !
Alexandre se retourna lentement vers lui :
- C’est ce que je pense. Quand Achille a-t-il été vaincu ? Après la mort de Patrocle. Ce malheur l’a privé de toute envie de vivre. Il s’est laissé vaincre pour le rejoindre.
- Comment peux-tu en être aussi sûr ?
- Parce que j’aurais fait la même chose à sa place.
Le léger sourire d’Hephaistion disparut devant la gravité d’Alexandre :
- Nous sommes Achille et Patrocle, affirma ce dernier. Ne néglige pas ton importance dans ma vie. Tu es ma force vitale. Je n’ai confiance qu’en toi. Je n’aime que toi. Tu es le seul à me connaître vraiment et pourtant, jamais tu ne me juges avec tous les défauts que j’ai. Je puise ma force dans ton amour pour mener à bien mon destin. Mais si tu disparaissais…je n’aurais plus qu’à mourir.
Les yeux bleu-vert d’Hephaistion se voilèrent de larmes.
- Mon Alexandre…
Le futur roi se rapprocha lentement et l’enlaça dans une tendre étreinte. Le visage plongé dans sa chevelure soyeuse, il lui murmura :
- Oui…C’est ce que je suis. Je t’aime tellement Héphaistion. Ne me laisse jamais, jamais…
- Je serais toujours là. Nous irons ensemble aussi loin que tu voudras. Je t’aime Alexandre.
Serré contre son amour, Alexandre, envahit d’une onde de pur bonheur, imaginait pour eux un avenir radieux où le monde leur appartiendrait. Il se recula un peu pour contempler celui qu’il aimait si fort. Il approcha son visage du sien, très près afin que leurs nez se frôlât C’était un petit jeu qu’il aimait beaucoup. Le souffle de son amour caressait sa peau comme une douce brise et chaque léger contact l’électrisait. Il aimait sentir l’impatience d’Héphaistion dont les lèvres entrouvertes invitaient les siennes.
- Alexandre…
Le jeune homme sourit et mit fin à la torture en posant enfin ses lèvres sur celles de son amour. Héphaistion passa les bras autour de sa taille et l’attira étroitement contre lui. Leur baiser s’approfondit, chacun voulant mêler un peu de son âme à celle de l’autre. Alexandre savait que là était le cœur de son existence. Olympias disait qu’un fils appartient à mère. Philippe disait qu’un roi appartient à son peuple. Mais la vérité était plus simple : Alexandre appartenait corps et âme à Héphaistion. Le jour de leur mort, les dieux accrocheraient leurs images dans les étoiles et ils iraient rejoindre Achille et Patrocle au Panthéon des mythes.

Fin.

_________________
On survivra au grand naufrage
On s'abîmera malgré notre âge
Sans regretter les grandes marées
On fera tout ce que l'on voudra
On ira là où l'on pourra.
ImageImageImage

Pas de conscience ou presque !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Aoû 2005 21:31 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Jan 2004 13:57
Messages: 11140
Localisation: ♫ J'ai longtemps cherché un paradis sur Terre... ♫
C'est booooooooooooooo !! :bravo: Très mignonne cette fic !!

Cybelia.

_________________
Image
Alex & Romain - photos par Olivier Ciappa


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Aoû 2005 21:36 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Déc 2004 10:30
Messages: 1724
C'est trop mimi ! :fluffy:

_________________
Image Image
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Aoû 2005 14:00 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2004 22:06
Messages: 21
Très belle fic, agréable à lire! A quand la prochaine sur ce couple???


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Aoû 2005 19:33 
Hors ligne
Ouh là... ça commence à devenir grave !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juin 2005 20:02
Messages: 4339
Localisation: dans les bras du doctor
:bravo: c'est tout doux tout mimi ! :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Aoû 2005 16:18 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Fév 2005 18:06
Messages: 324
Localisation: partout et nulle part
Mici beaucoup tout le monde! :D :D

_________________
On survivra au grand naufrage
On s'abîmera malgré notre âge
Sans regretter les grandes marées
On fera tout ce que l'on voudra
On ira là où l'on pourra.
ImageImageImage

Pas de conscience ou presque !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Aoû 2005 14:26 
Hors ligne
Pas encore atteint(e)... mais presque
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2005 14:26
Messages: 1246
Localisation: Au paradis du Chubby
Mais dis donc c'est le retour des fics Alexandre/Héphaistion!
Enfin je ne vais pas m'en plaindre hein :wink:
De plus j'adore ta fic, c'est vraiment tout mignon! :bravo:

_________________
Tous en croisade pour la P'tite Frite et le Momoa !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Aoû 2005 15:29 
Hors ligne
Ouh là... ça commence à devenir grave !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Juil 2004 12:43
Messages: 2767
Localisation: Entre Shannon et Misha !
j'ai bcp aimé, c'est tt doux et tt mignon... j'adore :bravo:
bisous
Tatu

_________________
Tatu, Grande Prêtresse du Culte Shannonien (En charge des Divisions "Chaussettes Loufoques" et "Bandeau Vert-Fluo")
[Starbucks Division] Shannon est le Grand Maître du Piou-Piou !! Prosternons-nous ! Aoooom ! Aoooom ! Aoooom !

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: fic Alexandre (A/H)
MessagePosté: 29 Oct 2008 15:18 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Oct 2008 23:25
Messages: 109
Localisation: Dans un cinéma avec...Jepharee !
Oh ! J'adore !! C'est super émouvant !
Ce couple est tellement adorable...Je ne me lasse pas de lire de fics sur eux..Surtout lorsqu'elles sont aussi bien écrites ! ^^
Vraiment...J'adore tout simplement !

Merci pour ce texte super ^^
Bravo à toi ! :bravo: :bravo:

A très vite !

Bisous

_________________
Il n'y a pas d'hétéros, il n'y a que des hommes qui ne m'ont pas connu...

Rayan Kinney-Leto-Howard...


Gare à ceux qui s'approchent trop près de mes Maris !

MCM [Militant pour la Création des Marsplugs]


Ps: Mon avatar...C'est de la meilleur meringue de tout l'Univers Intersidéral : Lio! La Fée qui transforme en Or (ou en slash xD) tout ce qu'elle touche ! Je t'aime <3


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: fic Alexandre (A/H)
MessagePosté: 04 Avr 2010 22:26 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Avr 2010 21:22
Messages: 24
Merci pour cette super fanfiction ! =) ♥ :bravo:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: fic Alexandre (A/H)
MessagePosté: 06 Mai 2010 17:50 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mai 2010 16:18
Messages: 56
Mon cerveau étant parti en vacance, je vais essayer d'être concise: Magnifique.

Hum. Là c'est vraiment court. Donc... C'est beau, y'a plusieurs passages qui m'ont fort plu. Je suis presque déçue que ça soit si court. Bref! :bravo:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: fic Alexandre (A/H)
MessagePosté: 07 Mai 2010 19:28 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Avr 2010 16:23
Messages: 31
J'aime :oops: :oops:
xDDD J'esre juste qu'il y en aura d'autre 8DDDDD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: fic Alexandre (A/H)
MessagePosté: 05 Sep 2010 17:34 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Aoû 2010 12:47
Messages: 79
Localisation: Quelque part entre le ciel et les nuages
Je ne me lasserais jamais de ce couple avec des fics aussi bien écrit que celle-là qui n'a définitivement qu'un seul défaut :court: :court: c'était un merveilleux moment que de lire ta fic ^^

Originellement

(=^_^=)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: fic Alexandre (A/H)
MessagePosté: 23 Avr 2016 03:07 
Hors ligne
Le slash, kesako ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Avr 2016 00:06
Messages: 52
Localisation: A mi-chemin entre le paradis et l'enfer :)
C'est mignon tout plein , ils sont trop choux :) :wouah: :neurones:

_________________
La vie passe tellement vite. Si tu ne t’arrêtes pas pour regarder autour de toi de temps en temps, tu pourrais la manquer


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com