Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Aucune nouvelle pour le moment

Nous sommes le 20 Nov 2019 18:51

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 298 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 16, 17, 18, 19, 20
Auteur Message
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 30 Oct 2019 11:00 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2018 10:49
Messages: 526
Localisation: Entre Reims et Laon
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Comment tu fais pour pondre des trucs comme ça!!! nan mais lol quoi!!! j'adore!!!!
Thor à tellement raison!!! on est vraiment trop coincés! et puis si tous le monde est consentant et heureux, moi non plus je ne vois pas le problème.
Nos deux loustics préfèrent rester à deux tant mieux, comme dis Thor c'est l'amour qui rend exclusif, c'est bien vrai. Leur indignation vaut bien le coup d’œil! Je les imagine tout à fait râler et être outrés hihi... Allez quoi, c'est juste pas dans nos moeurs.... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Bref j'ai mais alors méga kiffé ce chapitre!!! j'ai ri tout du long!
:bravo: :bravo:

vivement :suite:

_________________
Le verbe aimer est un des plus difficiles à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)

Petite citation empruntée à la signature de Chtimi 252... (ps si tu veux que je la retire dis le moi. Je le ferai bien évidemment)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 30 Oct 2019 14:29 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2019 14:56
Messages: 172
Je fais comme Thor, je me lâche. Faut bien rigoler des fois, la vie n'est pas si drôle. En tout cas, merci d'être mon unique mais super lectrice ! :toutecontente:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 30 Oct 2019 18:14 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2018 10:49
Messages: 526
Localisation: Entre Reims et Laon
Lol! t'as bien raison de te lâcher!! :mrgreen: :mrgreen:

C'est un plaisir de te lire!

_________________
Le verbe aimer est un des plus difficiles à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)

Petite citation empruntée à la signature de Chtimi 252... (ps si tu veux que je la retire dis le moi. Je le ferai bien évidemment)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 02 Nov 2019 00:34 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2019 14:56
Messages: 172
Image


Chapitre 3 : Bonheur simple.

Le déménagement se passa bien. Les asgardiens prirent possession des lieux avec un bonheur évident. Ils se mirent très vite à bâtir des maisons : bâtisses précaires de bois, de terre. Il faudrait trouver des carrières, de quoi faire des constructions solides. Mais, pour l’instant, c’était l’été. Dormir sous une tente ou même à la belle étoile n’était pas un problème. Steve et Buck dormaient sous un abris de branchage qu’ils avaient construit en bordure de la forêt. Le sol était couvert de mousse, le soleil passait au travers des branches, il était agréable de s’y réveiller le matin, blotti l’un contre l’autre sous la couverture. Thor dormait sous une tente, il avait trouvé de la compagnie en la personne d’une jolie blonde aux formes très généreuses. Elle était toute petite, toute ronde, avec un très joli visage et le dieu asgardien semblait se plaire en sa compagnie. Elle avait un petit garçon qu’elle traînait partout avec elle : un petit bonhomme de quatre ans qui, contrairement à Nathaniel, parlait très peu et se cachait volontiers derrière sa mère.
En se réveillant, Steve jeta un coup d’oeil à son compagnon, qui dormait sur le ventre. Il se leva pour se glisser sans bruit dehors. Il s’empara d’un bol, longea la bordure de la forêt et commença à cueillir des fruits qui ressemblaient fort à des framboises. Elles étaient grosses comme le pouce, rouge sombres et terriblement appétissantes. Il remplit le bol puis revint lentement se glisser à nouveau près de Buck. Quand il s’assit près de lui, celui-ci grogna. Steve sourit, il fallait toujours prendre des gants pour le réveiller le matin. Il s’allongea tout contre lui, entoura le dos d’un bras et murmura, ses lèvres presque en contact avec la bouche qui dormait, entrouverte : « J’ai apporté des framboises…
La réponse ne fut pas claire.
- Brew gneu gneu…
- Ça veut dire quoi, ça ?
- Que gneu gnore…
- Que tu mords ?
- Ignio !
- Tu ne peux pas parler clairement ?
L’autre grogna, ouvrit les yeux.
- Je dormais…
- Je sais, quand tu gneugneutes, c’est que tu dors et que tu ne veux pas te réveiller.
- Pourquoi tu ne me laisses pas dormir ?
- Parce que t’es une marmotte et que si je te laisse, t’en as pour jusqu’à l’heure du déjeuner et que, moi, je veux prendre mon petit-déjeuner !
- T’as tout le temps faim.
- Eh ! j’ai besoin de protéines !
- Mange sans moi…
Il lui tourna le dos, s’enroula dans la couverture et ferma de nouveau les yeux.
- Bon, tant pis, fit Steve, je vais manger toutes les framboises…
Buck lui fit face de nouveau.
- Tu me nargues, là ?!
- Oui.
- J’en veux !
- C’est moi qui les aie cueillies.
Buck s’assit contre lui. Il posa son menton sur une épaule puis dit d’un ton câlin :
- S’il te plaît…
- Mon Steve chéri.
- Mon Steve chéri…
- Que j’aime de tout mon cœur.
- Que j’aime de tout mon cœur…
Steve rit.
- C’est fou ce que tu peux être obéissant quand tu veux !
- J’ai faim, maintenant.
- C’est bien, t’es tout maigriot !
- C’est pas vrai !
- Je t’ai connu plus en chair.
- Plus en muscle, tu veux dire ?
- Oui, si on veux. T’as perdu des deux…
Il lui mit une framboise dans la bouche avant d’ajouter :
- Mais les muscles je m’en fiche…
- Moi, j’aime bien tes muscles.
Steve le poussa sur la couverture. Il se pencha au-dessus de lui pour continuer à glisser des framboises entre les lèvres. Il remarqua :
- Je sais que je suis ton type.
- Oh oui…
- Que je te fais bander rien qu’en te glissant des framboises entre les lèvres.
- Oh oui…
- Obsédé !
- Oh oui.
Steve rit encore. Il caressa les pectoraux, les tétons qui pointaient, glissa sa main sur les côtes.
- Là, dit-il, il manque quelques kilos…
- Il faut que je me refasse des tablettes de chocolat.
- Non, pas forcément, ça me va comme ça. Le chocolat je t’autorise à le manger…
Buck remarqua :
- Tu veux que je finisse comme la copine de Thor ?
- Ça ne m’empêcherait pas de t’aimer… mais bon, les rondeurs lui vont bien à elle…
- Et à moi ?
- Je ne sais pas… ne mange pas trop de chocolat quand même.
Buck rit.
- Il n’y a pas de chocolat ici…
- C’est vrai… les framboises, tu peux y aller. »
Il glissa les dernières entre les lèvres, posa le bol, puis entreprit de l’embrasser longuement. Il caressait toujours les abdominaux qui respiraient sous ses doigts. Le ventre était doux, le peau était fine. La hanche pointa sous sa paume, il glissa plus loin, trouva la fesse. Il murmura en mordillant la lèvre supérieure et en serrant l’endroit charnu entre ses doigts : « J’aime tes fesses…
- Qu’est ce qu’elles ont, mes fesses ?
- Elles sont chaudes, veloutées, fermes et moelleuses en même temps…
- Tout ça ?!
- Ouais… tu es beau…
- Toi aussi…
- Il paraît…
- Vantard ! »
Ils rirent en roulant sur la couverture. Buck se retrouva au-dessus. Il s’assit sur le bas ventre de Steve, se pencha pour embrasser le torse musclé, les tablettes de chocolat bien marquées, chatouilla le nombril du bout de la langue, elle glissa un peu plus bas, lécha, excita quelques secondes la virilité ravie de son compagnon. Ensuite, il releva la tête et demanda, taquin : « La bouche ou les fesses ?
Steve poussa une mèche qui tombait dans les yeux.
- Les deux, répondit-il.
L’autre sourit :
- Gourmand…
Steve caressa les cheveux, une joue.
- Si tu veux, bien sûr…
- Si je veux ?
Il déposa un rapide baiser sur les lèvres avant de conclure en retournant d’où il venait :
- Idiot ! »


Dernière édition par stucky76 le 02 Nov 2019 00:56, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 02 Nov 2019 08:25 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2018 10:49
Messages: 526
Localisation: Entre Reims et Laon
En effet c'est un bonheur tout simple et c'est comme ça que c'est le mieux.
J'adore ce petit moment tout en tendresse et en bonheur.
Comme d'hab :bravo:
Vivement :suite:
(Oui je sais je suis toujours aussi patiente :mrgreen: . C'est de ta faute ton histoire est trop bien pour s'en passer. Na!
8) )

_________________
Le verbe aimer est un des plus difficiles à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)

Petite citation empruntée à la signature de Chtimi 252... (ps si tu veux que je la retire dis le moi. Je le ferai bien évidemment)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 07 Nov 2019 21:21 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2019 14:56
Messages: 172
:merci: :slashvaincra:


Chapitre 4 : Sur la plage.

Dans l’après-midi, ils allèrent explorer le côté sud des environs. Ils marchèrent ainsi jusqu’à la mer. Océan infini bordé d’une plage de sable et de rochers. La végétation s’arrêtait à la limite du sable et de gros cailloux s’égrainaient aléatoirement çà et là. La mer était calme. De petites vagues s’écrasaient sur la côte. Ils étaient en compagnie de Thor, de la jolie Elia et du petit Xen. Ils avaient marchés longtemps pour arrivé là. Steve s’assit puis tira Buck par le poignet afin de le faire s’asseoir près de lui. Thor remarqua : « Déjà fatigué ?
- Non, fit Steve, juste envie de m’arrêter là, de regarder l’océan avec Bucky.
- Qui vous dit qu’il en a envie, lui ?
Buck s’empressa de répondre.
- Avec lui, je regarderai la mer aussi longtemps qu’il voudra.
Thor haussa les épaules.
- Si on vous laisse cinq minutes, ce n’est plus les vagues que vous regarderez !
- Vous insinuez quoi, par là ? Questionna Steve.
- Que vous allez vous rouler dans le sable.
Steve allait riposter, Buck fut plus rapide :
- Et alors, ça vous pose un problème, Monsieur le dieu du tonnerre ?
- Non, je constate, c’est tout.
Il se tourna vers sa compagne, lui prit la main.
- Viens ma belle, on va marcher dans la forêt. Je vais chercher du bois pour faire un arc pour le petit. »
Le petit en question le suivait partout et le regardait avec une admiration sans borne. Pour lui, Thor était un prince, un roi, un dieu suprême. Il lui avait promis de lui faire un arc et des flèches. L’enfant timide restait toujours à distance respectable de son mentor, il le suivait toujours à plusieurs mètres derrière, toujours près à s’échapper au cas où l’autre l’houspillerait soudain. Ils disparurent derrière les branches basses qui traînaient sur le sable. Steve passa un bras autour des épaules de Buck en constatant : « Non mais t’as vu quelle réputation il nous fait, celui-là ?!
- Oh ! Peut-être un peu méritée, non ?
Steve reconnut en caressant la chevelure brune.
- Ouais… j’avoue, je te ferais bien l’amour sur la plage.
- Pas là, quand même, n’importe qui pourrait nous voir !
- Qui ? Un touriste ? Ah oui, c’est vrai, y’en a beaucoup par ici…
- Idiot ! Non, mais le gamin, sa mère…
- Ils sont partis avec Thor…
Il se leva soudain.
- Viens, décréta t-il en le tirant par le bras, on va aller se planquer derrière le gros caillou, là. »
Buck le suivit. Une fois de l’autre côté du rocher. Steve l’attrapa dans ses bras pour le serrer de toutes ses forces au point de le décoller du sol. Buck eut la respiration coupée : il sourit en s’abandonnant à l’étreinte. Il adorait quand Steve s’emballait, le désir monta tout de suite, il fourra son nez dans le cou barbu, mordit le lobe de l’oreille. Il murmura : « Oh, Steve, tu me fais vibrer..
- Vibre, mon amour, j’adore ça…
Il le poussa sur le sable, se jeta sur lui puis l’enserra entre ses bras en décrétant :
- Je vais te mordre partout !
Buck apprécia :
- Oh oui, mords-moi partout partout !
- Crapule…
- Oh oui…
Ils se retrouvèrent nus sur le sable, la mer montait doucement mais elle était encore loin, elle ne monterait sans doute même pas jusque là. Steve le dévora comme il l’avait promis, n’épargnant aucune parcelle de sa peau. Buck lui tira un peu les cheveux, lui écrasa les épaules entre ses doigts. Un moment il tenta de s’imposer, de retourner la situation afin de pouvoir à son tour couvrir de baiser son compagnon. Mais l’autre, ne le laissa pas faire, il se coucha sur lui en lui tenant les bras de chaque côté de son visage.
- Non, Bucky, tu es à moi…
- Tu ne veux pas que je te fasses des choses avec ma bouche, moi aussi ?
- Non. C’est moi qui mène la danse.
- Oh…
- Ça t’excite ça !?
Buck avoua :
- Oui… »
Steve se rengorgea. Il mordit la mâchoire, l’oreille puis retourna à l’assaut du reste du corps délicieusement frissonnant…
Après, ils eurent du mal à se débarrasser du sable. Ils avaient transpiré et les grains collaient à leur peau. Buck, encore nu comme un ver, tapa sur l’épaule de son compagnon : « Eh ! Fit-il en montrant les vagues, tu viens !
Steve regarda autour de lui, il hésita. Buck s’étonna :
- T’es pudique maintenant ?
- Non, mais les autres vont bientôt revenir…
- Et alors ! On ne fait rien de mal, on se baigne !
Il le prit par le poignet et ajouta :
- Allez, viens ! »
Steve céda. Ils coururent sur la plage jusqu’aux vagues qui s’écrasaient doucement sur le sable. L’eau était encore froide, ils s’arrêtèrent, de l’eau à mi-mollets.
- Waouh ! Fit Buck, elle est froide !
Steve voulut faire demi-tour. Son ami le retint et, le sentant lui échapper, il se jeta sur lui. Ils tombèrent dans les vagues. Steve râla pour la forme, Buck était content de son coup. Il l’obligea à avancer : ils finirent avec le l’eau jusqu’aux épaules. Là, ils se laissèrent porter par les vagues qui les décollaient régulièrement du sol, les berçant l’un contre l’autre. Ils s’embrassèrent longuement, leurs lèvres étaient salées. Ils nagèrent un peu, puis, vaincus par le froid, ils revinrent sur la plage. Steve prit son tee-shirt pour essuyer son compagnon.
- Tu vas avoir froid…
- Je ne suis pas en sucre.
- Oui, tu es mon petit sucre. Je t’ai tant soigné ces derniers temps.
- Je t’ai tant soigné, moi aussi, quand nous étions enfants.
- C’est mon tour maintenant…
Il tira sur une jambe en ajoutant :
- Montre ton pied que je le débarrasse du sable !
Il tira suffisamment fort pour que Buck tombe à la renverse dans le sable. Il essuya le sable puis fit de même avec le second pied qu’il se mit, ensuite, à chatouiller.
- Non ! Cria Buck, non ! Ça c’est interdit !
Steve mordit le gros orteil avant d’abandonner sa proie en décrétant :
- Allez, habille-toi, fripouille. »
Lui-même enfila son tee-shirt mouillé après l’avoir abondamment secoué. Une fois de nouveau vêtus, ils remontèrent lentement la plage en se bousculant amicalement. Thor et Elia n’avaient pas encore reparut. Ils s’assirent de nouveau sur le sable. Après un moment, Buck s’allongea, la nuque appuyée sur les cuisses de Steve. Celui-ci en profita pour caresser doucement les mèches rebelles des cheveux bruns. Buck avait fermé les yeux. Steve demanda : « T’es fatigué ?
- Non, je suis heureux.
- Moi, aussi…
- Steve ?
- Oui ?
- Tu crois que Xen est le fils de Thor ?
L’autre sursauta.
- Pourquoi tu dis ça ?
- Sais pas… je trouve qu’il lui ressemble.
- Elia est blonde aux yeux bleu, il ressemble à sa mère. Je suppose que Thor le saurait si c’était son fils !
- Je trouve qu’il ressemble plus à Thor qu’à Elia… Elle est blonde très clair, lui a un blond plus foncé… et ses yeux, il a exactement le même regard que Thor.
Pensif, Steve ne put que reconnaître.
- C’est vrai… mais c’est idiot. Si c’était le fils de Thor, je suppose que Elia se serait empressé de lui dire !
- Je ne sais pas… à culture différente, coutumes différentes.
Steve contesta encore.
- Non, c’est pas possible. Il y a quatre ans, Thor était encore avec Jane…
- Peuh ! Il n’a pas l’air d’un type très fidèle !
- Ouais, ça, je le reconnais. Mais quand même, je ne vois pas pourquoi, Elia ne lui aurait pas dit. De plus, lui-même se poserait des questions, non ? Tu ne crois pas ?
- Je ne sais pas…
- Je ne sais pas ! Le singea son compagnon en lui pinçant le nez, réfléchis, c’est logique.
Buck chassa la main en riant.
- Pour toi, c’est logique ! Pour eux, peut-être pas !
Steve ébouriffa les mèches sombres.
- Tu dis des bêtises…
- T’en sais rien !
Steve appuya sa paume sur les lèvres afin de les faire taire. Buck se débattit, amusé. Steve reprit :
- Tais-toi ! Commère ! Mauvaise langue !
Ils chahutèrent joyeusement, roulèrent de nouveau sur le sable. Tout à coup, Steve se fixa :
- T’as entendu ?
Buck se redressa.
- Quoi ?
Au même moment, il entendit une voix féminine hurler. D’abord le prénom de Xen, ensuite, celui de Thor. Les deux hommes se mirent debout.
- Il est arrivé quelque chose, » dit Buck.
- Allons voir, décida Steve en l’entraînant par le bras sous les frondaisons toutes proches...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 07 Nov 2019 21:37 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2018 10:49
Messages: 526
Localisation: Entre Reims et Laon
hoho....
Tout avait pourtant si bien commencé!
Que s'est-il passé? Est-ce qu'il y a des monstres finalement dans ce pays? ou sont-ils tombés dans un piège? ou?
En tout cas c'est inquiétant! j'ai hâte de savoir!!
Heureusement que Buck et Steve ne sont pas loin ils vont les sauver!

Vite! la suiteuh!!!!!!!!!!!

_________________
Le verbe aimer est un des plus difficiles à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)

Petite citation empruntée à la signature de Chtimi 252... (ps si tu veux que je la retire dis le moi. Je le ferai bien évidemment)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 08 Nov 2019 13:33 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2019 14:56
Messages: 172
Un peu de suspens ! A bientôt ! :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 08 Nov 2019 18:53 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2018 10:49
Messages: 526
Localisation: Entre Reims et Laon
a très bientôt :mrgreen:

_________________
Le verbe aimer est un des plus difficiles à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)

Petite citation empruntée à la signature de Chtimi 252... (ps si tu veux que je la retire dis le moi. Je le ferai bien évidemment)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 15 Nov 2019 22:32 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2019 14:56
Messages: 172
Chapitre 5 : Sauvetage.


Ils avancèrent sous les arbres. Après quelques mètres, Steve appela : « Thor ! Vous êtes où ?
La voix ce dernier répondit tout de suite.
- Là ! Dans la clairière ! Venez vite !
Ils pressèrent le pas pour les rejoindre. Ils les trouvèrent penchés, semblant chercher quelque chose dans l’herbe. Elia pleurait à grosses larmes. Thor vint vers eux, il expliqua :
- Le petit est tombé dans un trou. Il a disparu d’un coup, Elia s’est mise à hurler. Je pense que c’est le puits d’une ancienne mine. Il y a eu des habitants ici, il y a plusieurs siècle…
- Il est blessé, il parle ?
- Je ne crois pas, on l’entend pleurer, il doit être a une dizaine de mètres.
- On peut descendre ? Demanda encore Steve.
- C’est ça le problème. Le trou est beaucoup trop étroit et si on cherche à l’élargir ça risque de s’ébouler, le gamin risque d’être enterré vivant…
Ils se penchèrent au-dessus du trou. L’herbe le bouchait encore en partie, le puits était sombre, on entendait l’enfant pleurer. Thor arracha encore quelque mottes de terre. Steve sonda l’obscurité, il soupira : « On ne pourra jamais passer…
Buck intervint.
- Moi, je passerai.
Thor l’observa. Il n’y avait aucun doute que Steve et lui ne passeraient pas, ils avaient les épaules bien trop larges. C’était impossible pour Elia aussi, elle était trop ronde. Seul, Buck avait des chances d’y parvenir. Il avait beaucoup maigri, avait perdu du muscle, il était plus longiligne. Steve bougonna :
- Je ne suis pas sûr…
- Je passerai… de toute façon, il faut bien que quelque y aille.
- Oui… soupira Steve.
Elia supplia :
- Allez me le chercher, Buck, s’il vous plaît, il va étouffer là-dedans…
Thor tâta les parois du puits. Il se redressa et constata :
- Ça risque d’être juste, même pour Buck…
Buck expliqua :
- Vous me descendrez la tête la première, les bras en avant. Il faut une corde pour me descendre par les pieds.
Thor regarda autour de lui.
- Ça, ce n’est pas un problème, il y a des arbres à lianes partout par ici.
Steve avait l’air plutôt réticent : s’il avait pu, il aurait volontiers pris la place de Buck. Le faire descendre dans ce puits à moitié éboulé le laissait plus qu’hésitant. Mais ils n’avaient pas le choix : Buck avait raison, il était le seul à pouvoir passer.
Thor dégagea une liane. Buck s’assit afin qu’on l’attache autour de ses chevilles. Elia cria, penchée au-dessus du trou :
- Ça va aller, mon bébé, Buck va venir te chercher. Ne bouge pas surtout, sinon tu pourrais tomber plus bas, reste bien tranquille, il arrive.
Thor dégagea le mieux qu’il pu l’entrée du puits, il tâta les parois.
- Ça va être serré, il va falloir y aller doucement, il ne faudrait pas faire tomber trop de terre. »
Buck était en tee-shirt, il s’allongea à plat ventre sur l’herbe puis se laissa couler, les bras en avant, dans le trou sombre. Steve et Thor le firent descendre doucement. Elia, assise près d’eux, se mordait la jointure du pouce.
Buck s’enfonça lentement. Les parois lui arrachait le haut des bras, les épaules. Il dû plusieurs fois se tortiller pour parvenir à passer. De la terre tomba sur l’enfant qui se mit à crier. Buck dit doucement : « Chut ! Xen, ne bouge pas, c’est juste un peu de terre, n’ai pas peur…
Un peu plus bas, Buck s’appuya à la paroi pour faire tourner la corde et passer dans le sens le plus large. Il arrivait près du petit garçon, il demanda :
- Xen, peux-tu me tendre tes mains ?
- Non, elles sont coincées… J’ai peur…
- Ça va, ça va. J’arrive…
Il cria plus fort.
- C’est bon, je suis près de lui, ne bougez plus !
Le corps du gamin était coincé par des planches plus ou moins pourries. Heureusement, car, autrement, il serait descendu plus bas et n’aurait pas survécu. Buck devait le dégager. Il passa son bras droit autour du garçonnet pendant que, de sa main d’acier, il le dégageait prudemment de sa prison de planches. Xen se sentit tout à coup tomber, il hurla.
- Je te tiens, le rassura Buck en refermant sur lui son autre main, plus fort, il ajouta, je le tiens ! Remontez nous !
Thor et Steve se remirent à la tâche. Buck ne pouvait plus s’aider de ses mains, il tenait Xen. Il sentait les parois racler ses épaules, arrachant son tee-shirt. Une planche qu’il avait réussi à éviter pendant la descente, lui arracha le haut du bras. Heureusement, il voyait le jour poindre, il tenait ferme l’enfant qui pleurait, la figure pleine de terre. Enfin, il sentit des mains le tirer par les pieds pour le ramener sur le terre ferme. Elia se précipita sur son fils. Elle le caressa, le débarrassa de la terre qui l’aveuglait puis l’étreignit de tout son cœur. Thor dénoua la liane qui retenait Buck par les pieds. Steve passa ses doigts dans les cheveux et sur le visage terreux. Les manches courtes du tee-shirt étaient déchirées, la peau arrachée. Steve sourit en remarquant : « Dans quel était tu t’es mis, on croirait que t’as fait un combat de boue avec une bête sauvage…
Buck posa sur son compagnon ses beaux yeux bleus qui ressortaient d’une façon presque irréelle au milieu de son visage marron. Il plaisanta :
- Dis donc, toi, on ne se moque pas du héros !
Steve le serra dans ses bras, caressa encore les cheveux sales. Ensuite, il reprit :
- On va retrouver la petite rivière qu’on a traversée ce matin pour vous laver un peu, tous les deux.
- Oui, ça s’impose, reconnu Thor.
- Le gamin va bien ? Demanda Buck.
- Oui, fit Elia, il n’est pas blessé… Merci, Buck, merci d’avoir été le chercher.
- C’était pas bien difficile, je n’ai eu qu’à me laisser descendre, c’est Steve et Thor qui ont eu le plus de mal.
- Tu parles ! Reprocha Steve.
Il le tira par le bras.
- Allez, viens ! qu’on aille faire un brin de toilette.
Thor prit Xen dans ses bras. Celui-ci passa ses petites mains autour du cou musclé. Il regarda autour de lui et réclama :
- Il est où mon arc ?
- Il est resté dans la forêt, on va passer le prendre…
- Et les les flèches ? Dis, Thor, t’as fait des flèches ?
- Oui, mais pour l’instant, tu en auras que deux.
- C’est bien deux, je suis content.
Il semblait déjà avoir oublié son aventure, il posa sa tête blonde sur une épaule et ferma les yeux.
- J’ai eu peur, murmura t-il, heureusement que Buck était moins gros que vous.
Thor lui reprocha.
- Ne dis pas ça à ta maman, ça la rend triste.
- Mais, elle est belle ma maman.
- Je suis entièrement d’accord avec toi. Mais tu sais, mon bonhomme, les femmes c’est compliqué.
Comme Elia se rapprochait, il se tut. Elle l’observa longtemps, jeta un coup d’oeil aux deux hommes qui marchaient en avant puis tournant de nouveau son regard clair vers Thor, elle dit très bas :
- Il est certainement à toi…
L’asgardien sursauta.
- Quoi ?!
- Je ne voulais pas te le dire parce que j’étais jalouse de cette terrienne que tu aimais tant…
- Jane ?
- Oui, Jane. Je la détestais et je me disais que si tu ne revenais par vers moi, tu ne méritais pas de savoir que tu avais un fils…
- Ce petit garçon timide, il serait à moi ?
Dans ses bras, le garçonnet le regarda et lui fit un grand sourire. Thor continua :
- Je suis ton papa !
Xen était radieux, il répéta :
- Mon papa !
Thor venait de se rendre compte que Buck était le sauveur de son propre fils. Il embrassa le petit visage terreux. Il reprocha doucement à sa compagne :
- C’est pas gentil de ne pas me l’avoir dit avant !
- Tu ne le méritais pas… Maintenant, tu le mérites. Tu es de nouveau avec moi et tu as pris soin de lui sans même savoir qu’il était à toi.
Thor soupira.
- Tu vois, mon fils, je te l’avais dit que les femmes étaient compliquées !
Il regarda les deux hommes qui marchaient l’un près de l’autre, il avait hâte de leur annoncer la nouvelle. Il regarda Elia et décida :
- On leur dira ce soir, au dîner.
- Si tu veux, maintenant je ne compte plus le cacher à personne. »
Ils arrivèrent à la rivière. Elia et Thor s’occupèrent du petit garçon pendant que Steve prenait soin de Buck.
Il le fit asseoir en boxer au bord de l’eau, secoua vigoureusement les vêtements plein de terre puis mouilla son propre tee-shirt pour le laver. L’eau claire coula sur la peau bronzée, Steve embrassa la naissance d’une épaule. Buck voulu prendre le tee-shirt mouillé : « Donne, je vais faire ça moi-même !
- Non ! c’est moi.
- Arrête !
- Pourquoi ?
Buck dit plus bas.
- Tu me fais de l’effet…
Steve fit glisser son regard jusqu’à l’avant du boxer, il rit :
- Toi ! Décidément, dès que je te touche !
- Eh ! En même temps, tu m’embrasses !
- Juste un petit bisou de rien du tout… allez, bouge pas.
Buck se laissa faire, le coton du tee-shirt mouillé le faisait frissonner en glissant sur sa peau. L’une de ses épaule était profondément lacérée.
- Ça fait mal ? Demanda Steve.
- Non, ce n’est rien.
Steve embrassa l’épaule, Buck ronchonna :
- Steve !
- C’était juste un baiser magique !
- Idiot.
- Mais oui, si tu veux…
Buck s’étonna.
- Tu ne me traite pas de crétin ?
- Non, je te trouve génial.
Buck rit.
- Arrête ! Je vais prendre la grosse tête.
Steve sourit puis soupira :
- Bon, t’es trop sale, je crois qu’il faut que tu prennes un bain.
- Je pense aussi.
Près d’eux, les deux autres avaient déshabillé Xen pour le plonger dans l’eau.
- Allez hop ! Fit Steve, dans l’eau ! Il faut laver les cheveux, les secouer ne suffit pas.
Buck obéit. L’eau de la rivière était fraîche, en le sortant de là, Thor avait envelopper le gamin dans sa tunique rouge. Il était torse nu, Buck laissa errer son regard sur l’asgardien. Steve s’en aperçut :
- Dis donc, toi, qu’est ce que tu regardes comme ça ?
Buck baissa les yeux.
- Rien.
- Menteur !
Buck sourit, il admit :
- La vue était belle.
- Je suis jaloux.
- Non, tu n’as pas de quoi, je préfère toi. C’est toi qui me fait de l’effet en ce moment, heureusement que je suis assis dans l’eau jusqu’à la taille.
- Obsédé.
Buck leva les yeux pour regarder son compagnon puis, d’un mouvement rapide, il le déséquilibra et le fit s’étaler dans l’eau près de lui. Steve s’écria :
- Ah ! c’est malin !
Buck riait. Thor les observait, il suçait un brin d’herbe en attendant qu’Elia rhabille Xen. Il remarqua :
- Ça, c’est bien fait, Steve, j’en aurais fait autant !
Steve se remit sur ses pieds, il bougonna :
- Je suis trempé !
- Vous sécherez.
Pour se venger, Steve se jeta sur Buck et tous deux roulèrent dans la rivière. Ils jouèrent un moment sous le regard amusé de l’asgardien puis quand ils se décidèrent à sortir pour venir s’asseoir sur l’herbe, il ne put s’empêcher de leur dire :
- Vous savez quoi ?
Les deux autres l’interrogèrent du regard, Thor continua :
- Xen… il est à moi.
Buck fit :
- Ah !
Steve s’étonna :
- Non ?!
- Oui, cette satanée Elia viens de me l’avouer, elle ne me l’avait pas dit parce qu’elle était jalouse de Jane.
- Oh la vache, ajouta Steve.
- Je le savais ! Lança Buck, j’avais vu qu’il vous ressemblait !
Thor souriait, il dit encore :
- Buck, vous avez sauvé la vie de mon fils.
- Oh ! Vous en faites pas pour ça. Même un chaton j’aurais été le chercher.
Elia se tourna vers eux, elle remarqua :
- Tu devais leur dire ce soir !
- J’ai pas pu résister… ça fait quelque chose d’être papa.
Steve avait ôté son pantalon pour le tordre, il remarqua en fusillant Buck du regard :
- Tu mériterais que je mette ton pantalon sec et que je te donne le mien !
- Ah non ! Je déteste le jean mouillé.
- Et moi, tu crois que j’aime ça ?
Buck l’observait, un sourire aux lèvres. Steve lui jeta le jean sec à la tête en constatant :
- Je t’aime trop ! »
Buck secoua ses cheveux mouillés dispersant mille gouttelettes autour de lui. Steve lui tapa sur la tête. Thor cessa de les regarder et posa ses yeux sur son fils. Xen, dans la lumière de la fin d’après-midi, jouait avec de grosses sauterelles qui bondissait dans l’herbe et le faisait rire. Thor n’avait pas été aussi heureux depuis longtemps...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 16 Nov 2019 11:19 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2018 10:49
Messages: 526
Localisation: Entre Reims et Laon
Ho la vache quel sauverage!!!
Buck et Steve m'ont bien fait rire :lol:

Je m'en doutais que Xen était le fils de Thor :mrgreen:
Encore un super chapitre !
Vivement :suite:

_________________
Le verbe aimer est un des plus difficiles à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)

Petite citation empruntée à la signature de Chtimi 252... (ps si tu veux que je la retire dis le moi. Je le ferai bien évidemment)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 16 Nov 2019 13:59 
Hors ligne
Mais euh... kesk'ils font ces deux-là ?
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2019 14:56
Messages: 172
Il faut que je trouve la suite, j'ai bien une idée mais il faut que j'y pense encore. Merci d'être toujours là ! :reviews:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: BUCKY - Avengers Endgame (suite UA) - Steve/Bucky - PG-1
MessagePosté: 16 Nov 2019 14:45 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2018 10:49
Messages: 526
Localisation: Entre Reims et Laon
Avec plaisir! :wink: 8)

_________________
Le verbe aimer est un des plus difficiles à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)

Petite citation empruntée à la signature de Chtimi 252... (ps si tu veux que je la retire dis le moi. Je le ferai bien évidemment)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 298 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 16, 17, 18, 19, 20

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com