Forum - Le Monde du Slash

Un espace de discussion pour les adeptes du slash sous toutes ses formes

Attention ! Les personnages utilisés dans nos fanfictions ne nous appartiennent pas, ils sont la propriété de leurs auteurs respectifs. De plus, nous ne connaissons pas les personnages réellement existants et nous n'avons aucune prétention à raconter leur vie privée : c'est de la pure fiction, rien de ceci ne doit être considéré comme vrai ! Enfin, qu'il soit bien clair qu'aucune fanfiction n'est publiée dans un but lucratif, nous n'en tirons aucun profit.


Les dernières news du Monde du Slash !

Aucune nouvelle pour le moment

Nous sommes le 17 Oct 2019 14:29

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: C'est de la faute à Wimbledon! (Cumberbatch/Hiddleston)
MessagePosté: 22 Juil 2019 21:08 
Hors ligne
Ouh là... ça commence à devenir grave !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2006 14:07
Messages: 3548
Localisation: A Détroit, avec Connor.
Salut à tous!

J'ai commencé à avoir l'idée d'écrire sur ces deux là en regardant cette finale de Wimbledon, quand je les ai vu tous les deux dans les tribunes, je dois dire que j'ai buguer. Et encore plus quand j'ai vu une certaine photo que notre Cybélia a mise sur Facebook (Merci à toi Cybélia! :wink: )

Et un grand merci à ptitepointe pour sa bétalecture et ses idées!!


Lorsque Benedict entra en trombe dans sa chambre Tom leva le nez de son livre et remarqua que son ami avait l’air passablement énervé :

- C’est quoi ça ? s’exclama l’interprète de Sherlock en jetant un magasine sur la table basse devant lui.
Tom haussa un sourcil et posa son livre avant prendre le magazine dans les mains :
- Eh ben ? C’est une photo de nous deux à Wimbledon, répondit l’interprète de Loki, ne comprenant pas où voulait en venir son ami. On ne passe pas non plus inaperçus, nous ne sommes pas des inconnus.
- Mais t’as vu le titre qu’ils ont mis ?
- « Dr Strange et Loki, ensemble ? », lut-il d’une voix amusée.
- Et ça te fait rire ? s’exclama Benedict en foudroyant son ami du regard.
- Pourquoi ? répondit Tom d’un ton sec. Tu as honte d’être vu avec moi ? Je te rappelle que c’est toi qui m’as invité à venir à Wimbledon avec toi !

L’interprète de Loki se leva vivement de son fauteuil et s’approcha de son ami le visage fermé :

- Tu sais quoi ? T’as qu’à sortir de ma chambre ! Si t’es venu pour m’engueuler pour un truc comme ça, va te faire foutre Ben !! Je ne contrôle pas ces connards de paparazzi ! Je vais prendre ma douche !

Sur ce il se retourna et se dirigea vers la salle de bain, énervé :

- Tom, attends ! s’exclama l’interprète du Dr Strange en le retenant par le bras.
- Quoi ? lança-t-il d’un ton toujours aussi sec.
- Mais ça ne te gêne pas que les gens pensent qu’on sort ensemble ? demanda-t-il d’une voix timide.
- A ton avis Ben ? répliqua-t-il d’un ton radoucit. Pour quelqu’un qui interprète à l’écran le plus grand détective de tous les temps, tu n’es vraiment pas bon observateur. Ça fait des mois que j’essaie de te faire des avances de façon subtile mais faut croire que c’était trop subtile, expliqua-t-il d’une traite observant son ami devenu bouche bée. Maintenant je vais te laisser, continua-t-il en dégageant doucement son bras.

Benedict était estomaqué des révélations de son ami. Ce dernier avait essayé de le séduire ces derniers mois et il n’avait rien vu !
En y repensant, à chaque qu’il se retrouvait avec Tom, que ce soit juste pour boire un verre ou même pendant la promotion d’Avenger Endgame récemment, ce dernier avait toujours été plus souriant en sa présence. Des gestes, comme un simple bras autour de l’épaule, si anodins à l’époque, ne lui paraissaient plus si innocents. Avec le recul Benedict se dit qu’il avait toujours apprécié passé du temps avec Tom, plus que n’importe qui d’autre sur le tournage des Avengers.
Un sourire lui effleura les lèvres quand il repensa à cette soirée passée chez Chris Hemsworth, Tom avait passé quasiment toute la soirée avec lui, à discuter de tout et n’importe quoi. Et à la fin de cette soirée Tom s’était endormi sur son épaule. Une vague de chaleur le traversa à ce souvenir. Il releva la tête et fixa la porte de la salle de bain pendant quelques secondes. Oh puis zut ! Il faut que j’aille le voir ! s’exclama-t-il intérieurement en se levant brusquement.

Réfugié dans la salle de bain depuis quelques minutes, Tom n’avait pas bougé de sa place, c’est-à-dire assis par terre. Sentant les larmes venir il replia ses genoux et les entoura de ses bras pour y enfouir son visage. Putain ! Je vais le perdre ! pensa-t-il en essuyant rageusement quelques larmes.

Après quelques minutes pendant lesquelles il rumina de sombres pensées Tom se dit qu’il allait peut-être se lever quand il sentit un corps s’assoir à côté de lui :

- Tom ? demanda Benedict d’une voix timide.
- Quoi Ben ? interrogea l’interprète de Loki en se levant.
- Ça fait longtemps ?
- Que quoi ? Que j’ai envie de sortir avec toi ? Ou que j’ai envie de te faire plein de choses pas catholiques ? questionna Tom d’un ton agacé.

Puis sans un mot il se dirigea vers la porte de la salle de bain. C’est quand il posa sa main sur la poignée que Benedict lui attrapa l’autre main :

- Tom, arrête de t’enfuir ! Regarde-moi !
- Ben, gronda-t-il les lèvres serrées. Je ne supporterais pas de voir du dégoût dans tes yeux, finit-il dans un murmure.

Tom sentit le corps de son ami se coller dans son dos et déposer un baiser dans son cou. Il ne put s’empêcher de gémir quand il sentit son ami déposer un autre baiser à côté de son oreille :

- Ben, arrête…murmura-t-il en se retournant.
- Tu ne veux pas que je t’embrasse ?
- Evidemment que si ! s’exclama-t-il en levant les bras au ciel. Mais je ne veux pas que…

Une paire de lèvres l’interrompit brusquement et il ferma les yeux de plaisir. Quand son ami lui quémanda l’entrée de sa bouche avec sa langue il voulut résister mais n’y arriva qu’une demie seconde et céda rapidement. Il répondit fougueusement au baiser de son ami qui gémit à son tour. A bout de souffle les deux hommes se séparèrent et Tom posa son front contre celui de Ben :

- Putain… souffla-t-il en fermant les yeux.
- Tom, murmura l’interprète de Sherlock, regarde-moi.

L’interprète de Loki ouvrit les yeux et plongea son regard dans celui de son ami, le dévorant des yeux, un timide sourire sur les lèvres. Benedict fixa les lèvres de Tom avec tant d’indécence que les jambes de ce dernier se mirent à trembler.
Ses yeux hypnotisaient Tom sans qu’il puisse se rebeller, il avait l’impression d’être un cobra sous l’influence de son charmeur. L’interprète du Dr Strange se mordilla les lèvres et le désir de Tom pour lui se décupla. Il avait envie de le dévorer pour qu’il lui appartienne à tout jamais.
Les yeux de Benedict pétillaient d’une lueur espiègle lorsqu’il l’entraîna sous la douche, tout habillé. Son dos cogna contre la paroi et l’interprète de Sherlock fondit sur lui et l’embrassa. Immédiatement ses vêtements s’imprégnèrent d’eau. Sa chemise lui colla à la peau et un gémissement lui échappa quand il sentit une main se poser sous sa ceinture. Il s’abandonna alors aux caresses de son ami et les deux hommes s’aimèrent passionnément. Plusieurs fois. Parfois presque brutalement tellement ils avaient soif l’un de l’autre.
Quelques heures plus tard, les deux hommes essayaient chacun de reprendre leur souffle, allongé sur le lit :

- Ben ? On est vraiment ensemble ? demanda Tom d’une voix timide.

Benedict ne répondit rien sur le coup mais prit son temps pour s’allonger sur le côté et s’appuyer sur son coude. Il observa son amant pendant de longues secondes. Celui-ci évitait son regard, ne semblant pas à son aise. Il posa une main sur son torse et commença de douces caresses :

- Tom, tu poses vraiment des questions débiles quelques fois, répondit-il avant de déposer un baiser sur son torse. Tu crois vraiment que j’aurais fait tout ça avec toi si j’en avais pas envie ?

Toujours aussi peu à l’aise, Tom s’assit sur le lit prenant son téléphone pour se donner contenance. Benedict le lui prit aussitôt des mains en s’asseyant lui aussi :

- Tom ! Regarde-moi ! s’exclama-t-il. Tu me dis avoir essayé de me séduire depuis plusieurs mois et maintenant que tu as réussi tu as peur ?
- Ben, commença Tom en levant les yeux vers son ami, j’ai tellement peur que tout ça ne soit qu’un rêve…finit-il dans un murmure.

Benedict ne répondit rien et se jeta sur ses lèvres pour l’embrasser langoureusement. Au bout de quelques minutes il se sépara de lui et prit son visage entre ses mains :

- Et là c’est un rêve ? murmura-t-il à son tour tout contre ses lèvres.
- Non, souffla Tom en souriant franchement.

Les deux hommes s’embrassèrent à nouveau. Le baiser fut d’abord timide mais il devint vite passionné. Quand ils se séparèrent Tom décida de se blottir dans les bras de son amant, soupirant d’aise :

- Depuis quand tu t’es aperçu de tes sentiments pour moi ? demanda Benedict caressant machinalement le bras de son homme.
- En fait c’était pendant qu’on faisait la promo pour Avengers Endgame, commença Tom, j’ai fait un rêve disons… pas catholique.
- Ah oui ? demanda Benedict l’air subitement intéressé. Tu me racontes ?

Se sentant soudainement audacieux, Tom se dégagea lentement des bras de son homme avant de l’embrasser. Il se leva et sortit du lit pour se diriger vers la salle de bain :

- Peut-être…commença-t-il d’une voix légèrement suave. Je devais prendre ma douche à la base…

La provocation de Tom laissa Benedict bouche bée, lui qui était si timide quelques minutes auparavant. Et il adorait cette nouvelle facette de son amant :

- Oh toi tu ne perds rien pour attendre ! s’exclama Ben en se précipitant hors du lit sous les rire de son homme.

FIN.

_________________
"Which part of 'I'm a genius' aren't you getting?" Nikola Tesla (Sanctuary)

"When did you get here?" "Three Cabernets and two Côtes du Rhone ago" "What's the occasion?" "Unemployment" Henry Foss/ Nikola Tesla (Sanctuary)

"-You did it Markus!
- We did it. Now the humans will have no choice. They'll have to listen to us" Markus & Connor, Detroit Become Human.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: C'est de la faute à Wimbledon! (Cumberbatch/Hiddleston)
MessagePosté: 24 Juil 2019 17:45 
Hors ligne
Slash ou non, telle est la question...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2018 10:49
Messages: 507
Localisation: Entre Reims et Laon
Mais de rien... j'adore avoir la primeur... :mrgreen:

Comme je te l'ai dit j'adore cette histoire!!! :bravo: :bravo:

_________________
Le verbe aimer est un des plus difficiles à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif et son futur est toujours conditionnel. (Jean Cocteau)

Petite citation empruntée à la signature de Chtimi 252... (ps si tu veux que je la retire dis le moi. Je le ferai bien évidemment)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages


Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com